Pierre Gattaz et Hugues Sibille invités de l’assemblée générale de la fédération des entreprises d’insertion

Fédération des entreprises d’insertion (Ex Comité National des Entreprises d’Insertion CNEI)
> Pierre Gattaz et Hugues Sibille invités de l’assemblée générale de la fédération des entreprises d’insertion

Publié le mardi 7 juillet 2015

L’assemblée générale de la fédération des entreprises d’insertion s’est tenue le 30 juin 2015, au Crédit Coopératif à Nanterre. Ce rendez-vous annuel a été l’occasion de partager le bilan de l’année 2014 et débattre de l’entreprise d’insertion de demain avec Pierre Gattaz, Président du Medef, et Hugues Sibille, Président du Labo de l’ESS qui nous avaient fait l’honneur de leur présence.

Après une assemblée générale 2014 placée sous le signe du changement - nouveau nom, nouvelle gouvernance, nouvelle organisation - celle de 2015 a mis en avant le rôle de passerelle que joue la fédération, dans une dynamique de dialogue et d’action, pour faire travailler ensemble le monde de l’entreprise et le monde de l’ESS.

Pierre Gattaz a souligné la dimension entrepreneuriale des projets des entreprises d’insertion, la nécessité d’innover, de mieux coopérer. Il a assuré que le Medef agit pour « soutenir une politique d’insertion innovante, réfléchir à la construction d’un véritable réseau patronal en faveur de l’insertion, échanger sur la création de postes d’insertion supplémentaires. » Le Président du Medef a également défendu plus de formation pour mieux qualifier les personnes, en particulier sur les métiers en besoin de main d’œuvre.

De son côté, Hugues Sibille a mis en avant les clefs du développement des entreprises d’insertion, « fer de lance de l’entrepreneuriat social », en invitant chaque entrepreneur à bouger, à porter des utopies nouvelles. « L’emploi est en train de changer, le métier de l’insertion va également changer ; l’une des clefs est de devenir de réelles entreprises territoriales ». L’innovation sociale et l’innovation financière sont pour le Président du Labo de l’ESS les leviers de développement de l’insertion, qui ne peut plus dépendre que des politiques publiques de l’emploi, et d’un Etat qui reste plus « subventionneur » qu’investisseur.

Ces deux interventions fortes disent la singularité des entreprises d’insertion et de la fédération : construire l’entreprise de demain avec l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial, dans l’action, sans préjugés, dans le pragmatisme, au service d’un projet social clair pour des personnes éloignées de l’emploi.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cendrine Duquenne (Fédération des entreprises d’insertion)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux