Plus d’un quart des jeunes diplômés jugent que leur avenir n’est pas en France

Le Monde du 25/02/13

Management / Encadrement / Mobilité
> Plus d’un quart des jeunes diplômés jugent que leur avenir n’est pas en France

Publié le mardi 26 février 2013

Une proportion importante (27 %) et croissante des jeunes diplômés cherchant un travail pensent que leur avenir professionnel se situe à l’étranger plutôt qu’en France, selon un sondage Deloitte-IFOP publié lundi.

Lors du premier "baromètre de l’humeur des jeunes diplômés", en 2012, ils n’étaient que 13 % à envisager une meilleure carrière à l’étranger. Cette opinion est renforcée par le fait qu’une majorité (58 %) juge ses chances de trouver un travail dans les six mois peu élevées (+ 7 points en un an), les plus pessimistes se trouvant en province (62 %). En recherche d’emploi depuis quinze semaines en moyenne, 38 % n’ont eu aucun entretien, 12 % un seul et 20 % deux occasions.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux