Pôle emploi et l’Adie, pionnière du microcrédit en France, partenaires pour aider les demandeurs d’emploi à créer leur activité ou trouver un emploi grâce au microcrédit

Association pour le Droit à l’Initiative Économique
> Pôle emploi et l’Adie, pionnière du microcrédit en France, partenaires pour aider les demandeurs d’emploi à créer leur activité ou trouver un emploi grâce au microcrédit

Publié le jeudi 17 mars 2011

Du 14 au 18 mars, Pôle emploi ouvre ses agences à l’Adie

A l’occasion d’une campagne que mène l’Adie pour mieux faire connaître son offre aux porteurs de projet
d’entreprises, Pôle emploi lui ouvre ses agences. Du 14 au 18 mars, les conseillers de l’Adie seront
présents dans plus de 100 agences Pôle emploi à travers toute la France, et se tiendront à la
disposition des demandeurs d’emploi tentés par la création d’entreprise. Ils leur apporteront leur
expertise sur des points aussi fondamentaux que le financement, le choix d’un statut ou encore le
développement commercial.

Des objectifs communs : soutenir la création d’entreprise et favoriser le retour à l’emploi
Depuis 10 ans, Pôle emploi et l’Adie unissent leurs compétences pour aider les demandeurs d’emploi dans
leur projet de création d’entreprise.

Leurs objectifs sont :
- la mise en place, pour les demandeurs d’emploi n’ayant pas accès au crédit bancaire, d’un microcrédit
professionnel pour la création d’entreprise,
- le soutien des jeunes dans leur projet de création, via le programme CréaJeunes, depuis 2007,
- et enfin, le "microcrédit personnel pour l’emploi", afin de favoriser la mobilité.

Le partenariat de Pôle Emploi et de l’Adie a officiellement été lancé le 14 mars, à 15 heures, à l’occasion de
la visite conjointe de l’agence Pôle emploi de Montreuil-sous-Bois, par Maria Nowak, présidente de l’Adie et
Christian Charpy, directeur général de Pôle emploi.

« Pôle emploi propose des solutions adaptées aux demandeurs d’emploi intéressés par la reprise ou la
création d’entreprise (participer à des ateliers, rencontrer des conseillers, se renseigner sur les aides
financières, demander un accompagnement…). Dans le cadre de notre partenariat avec l’Adie, nous
développons un accompagnement spécifique et supplémentaire pour les demandeurs d’emploi qui le
souhaitent » précise Christian Charpy, directeur général de Pôle emploi.

Le microcrédit, un outil de réinsertion sociale

Reconnue d’utilité publique, l’Adie, Association pour le droit à l’initiative économique, aide les personnes
exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi,
grâce au microcrédit. L’Adie accompagne par ailleurs les porteurs de projet afin de les soutenir en amont et
en aval du lancement de leur micro-entreprise pour en garantir au mieux la pérennité.

En 2010, l’Adie a délivré plus de 12 000 prêts. « L’entrepreneuriat populaire qui se définit par le croisement
d’un public de chômeurs créateurs d’entreprise et de projets dont le plan de financement est inférieur à 8
000 euros a représenté la même année, 145 000 créations. C’est dire que le gisement potentiel d’emplois
par la création d’entreprise est très important. La création d’entreprise devient désormais l’une des voies
majeures vers l’emploi. Nous sommes heureux que Pôle Emploi ouvre ses portes à l’Adie pour mieux faire
connaître cette voie d’insertion aux demandeurs d’emploi » ajoute Maria Nowak, présidente de l’Adie.

Le « microcrédit personnel pour l’emploi » : un outil de plus pour retrouver une activité

L’Adie profitera de cette campagne d’information pour présenter au public le « microcrédit personnel pour
l’emploi » visant à retrouver une activité. Après deux ans d’expérimentation, l’association a décidé de le
développer avec l’appui de Pôle emploi. Ce microcrédit s’adresse à ceux qui n’ont pas accès aux crédits
bancaires et qui, pour retrouver ou se maintenir dans un emploi salarié, ont besoin de financer un permis de
conduire, une formation, un déménagement, ou encore l’acquisition ou la réparation d’un véhicule.

Les conseillers Pôle emploi proposeront aux bénéficiaires, qui le souhaitent et qui sont confrontés à
un problème de mobilité dans le cadre de leur recherche d’emploi, de rencontrer des conseillers Adie
afin de déposer une demande de microcrédit personnel. Cet outil s’ajoutera à l’offre de services « aides
à la mobilité » développée par Pôle emploi.
http://www.adieconnect.fr/adie/microcredit-personnel-pour-emploi

Pour contacter l’Adie :
- N° vert : 0800 800 566
- Un site institutionnel : www.adie.org
- Un site dédié à la création et au financement d’entreprise : www.adieconnect.fr

A propos de l’Adie (www.adie.org) :

L’Adie est une association reconnue d’utilité publique qui aide les personnes exclues du marché du travail et du système
bancaire classique à créer leur entreprise, et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Avec 130 antennes et 190
permanences, l’Adie couvre tout le territoire français. Plus de 450 salariés sont à l’écoute des créateurs d’entreprises,
aidés par plus de 1700 bénévoles disposant de compétences variées (gestion, appui administratif, développement
commercial, marketing, insertion bancaire, etc...). Depuis sa création en 1989, par sa présidente Maria Nowak, l’Adie
a financé près de 94 000 microcrédits, participé à la création de plus de 72 000 entreprises générant près de 93
500 emplois.

A propos de Pôle emploi (www.pole-emploi.org) :
Un opérateur fortement déconcentré pour favoriser l’adaptation territoriale des politiques de l’emploi et résolument
orienté au service de ses clients : demandeurs d’emploi, employeurs et aussi collectivités territoriales. Près de 49.000
experts dans tous les domaines touchant à l’emploi : recrutement, orientation, formation, insertion dans l’emploi, marché
du travail, indemnisation des demandeurs d’emploi et recouvrement des cotisations d’Assurance chômage.
Dans le cadre de ses missions de service public, Pôle emploi, travaille main dans la main avec les partenaires
territoriaux de l’emploi et développe des initiatives sur le terrain axées notamment sur la diversité et l’égalité des
chances.
Plus de 3,2 millions d’offres d’emploi confiées à Pôle emploi par les entreprises en 2010 et plus de 2.8 millions
de recrutements réussis.
En 2009, près de 92.000 ateliers « créations d’entreprise » ont été suivis par des demandeurs d’emploi et plus de
34.000 porteurs de projet ont bénéficié d’une évaluation de leur projet.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

Messages

  • POURQUOI LES ACTEUR DU SERVICE D’AIDE AU CRÉATEUR D’ENTREPRISE OU SIMPLEMENT DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR SE TROUVE-IL VERS NIMES OU MONTPELLIER, JE POSE TOUS SIMPLEMENT CETTE QUESTION CAR JE SUIS CHÔMEUR AILLANT PERDU MON JE ME SUIS RETROUVER EN LICENCIEMENT ÉCONOMIQUE ? J’AI SUIVIT UNE FORMATION D’INFORMATION DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLE ,ET DEPUIS LE 9 MAI JE SUIS EN RECHERCHE D’EMPLOI ET NE VOYANT RIEN VENIR J’AI DÉCIDE DE CRÉER MON PROPRE EMPLOI ET DE DEVENIR AUTO-ENTREPRENEUR CAR AYANT 15 ANS D’EXPÉRIENCE DANS LE DOMAINE ÉLECTRIQUE, MAIS JE N’AI PAS DE QUOI POUVOIR DÉMARRER, QUAND JE M’ADRESSE A DIFFÉRENT ORGANISME BANCAIRE LEUR SEUL RÉPONSE VOTRE APPORT SE MONTE A COMBIEN, j’AI ÉPUISER MES DROITS AUX ALLOCATIONS CHÔMAGES CAR N’AYANT PAS DEUX ANS ANCIENNETÉ J’AI EU DROIT A UN ANS DE CRP ET POUR L’INSTANT JE N’AI PAS DROITS AUX RSA CAR J’AI RDV LE14/06/2011 JE SUIS FACE A UN GROS SOUCI PUISQUE MA BANQUE MA ÉCRIS IL Y AS UNE QUINZAINE DE JOURS DE RAPPROVISIONNER MON COMPTE CAR ÉTANT DÉBITEUR DE 764 EUROS IL A FALLUT QUE JE VIDE MON LIVRETA DONC JE N’AI PLUS RIEN JE SUIS TOUT SIMPLEMENT FAUCHER

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sandrine Bonamy-Leiba (ADIE)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux