Pour Mark « autruche » Zuckerberg, Facebook n’a pas influencé l’élection américaine

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Pour Mark « autruche » Zuckerberg, Facebook n’a pas influencé l’élection américaine

Publié le lundi 21 novembre 2016

Le patron du réseau social au 1,4 milliard d’utilisateurs affirme que le rôle joué par les pages d’actualité partisanes est exagéré par les médias. Il nie aussi l’impact exercé par les bulles filtrantes de Facebook, pourtant avéré.

Facebook a-t-il influencé le résultat de l’élection présidentielle américaine à cause de ses bulles de filtrage et des fils d’actualité mensongers animés par des pages engagées politiquement ? Alors que l’accusation résonne de plus en plus fort dans les médias américains, Mark Zuckerberg, patron du réseau social au 1,4 milliard d’utilisateurs, préfère jouer la stratégie de l’autruche : « L’idée que Facebook ait influencé l’élection de la moindre manière à cause de ses faux articles d’actualité, qui représentent une partie infime de notre contenu, me paraît ridicule. […] Les électeurs ont fait leur choix en se basant sur leur vécu. On fait preuve d’un grand manque de considération en affirmant que ces personnes auraient voté comme elles l’ont fait simplement parce qu’elles ont lu de fausses informations. »


Voir en ligne : Numérama du 14/11/16 par Alexis Orsini

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux