Pour la majorité sénatoriale, la voie de réussite des apprentis passe, dès 14 ans, à 40 heures par semaine et 10 heures par jour

Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques
> Pour la majorité sénatoriale, la voie de réussite des apprentis passe, dès 14 ans, à 40 heures par semaine et 10 heures par jour

Publié le lundi 6 juin 2016

Note de l'article

La FCPE exige le retrait des amendements reprenant les dispositions relatives aux jeunes mineurs en situation d’apprentissage.

Un tel rythme pour des jeunes mineurs, rappelons-le, en formation, ne répond pas aux exigences de la réussite d’un apprentissage et à leurs besoins spécifiques.

Le 14 mars dernier, le Conseil Supérieur de l’Education a rejeté massivement ces dispositions et a également adopté à l’unanimité le vœu de la FCPE pour le retrait des dispositions relatives à l’apprentissage des élèves mineurs.

Aujourd’hui, la majorité sénatoriale propose principalement la suppression de la garantie jeunes et la possibilité de travailler jusqu’à 40 heures par semaine et 10 heures par jour.

Un jeune mineur, en situation d’apprentissage apprend un métier. Il construit son projet professionnel et pour cela il a besoin du respect essentiel de sa condition de jeune, d’une part et d’apprenant d’autre part.

Les mineurs sont en contrat d’apprentissage. Ils ne sont pas la variable d’ajustement à moindre frais des entreprises.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

1 vote
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Laurence Guillermou (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux