Pourquoi le ransomware WannaCry fait-il autant de dégâts ?

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Pourquoi le ransomware WannaCry fait-il autant de dégâts ?

Publié le mercredi 17 mai 2017

Une attaque informatique s’est répandue comme une trainée de poudre en fin de semaine dernière, s’attaquant à d’anciens systèmes informatiques, vulnérables car non mis à jour. Cette attaque au ransomware, a priori à simple vocation crapuleuse, a créé un vent de panique car elle a touché de nombreuses infrastructures industrielles dans plus de 100 pays dans le monde. Et pourtant cela aurait pu être bien pire. Tout laisse même à penser (hélas) que ce n’est qu’un début.

Décryptage des tenants et aboutissants de la situation.

12 mai 2017 : ce vendredi a vu le début d’une attaque par ransomware (un malware qui chiffre les fichiers d’une machine et demande une rançon pour les déchiffrer) de très grande ampleur. Près de 200 000 ordinateurs auraient été touchés dans une centaine de pays, principalement en Europe et en Asie. L’attaque a fait grand bruit, plusieurs infrastructures critiques ayant été touchées, dont environ 45 hôpitaux au Royaume-Uni. L’usine Renault de Novo Mesto (en Slovénie) a également été atteinte, ce qui a poussé le constructeur automobile à arrêter temporairement les activités d’autres usines par mesure de sécurité, à Douai (Nord) notamment.


Voir en ligne : Mashable du 15/05/2017 par Julien Bergounhoux

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux