"Prêt de chez moi, la plateforme de financement participative" de la Nef fête ses 1 an

Société Financière la Nef
> "Prêt de chez moi, la plateforme de financement participative" de la Nef fête ses 1 an

Publié le vendredi 27 juin 2014

Lancée en région Rhône-Alpes l’année dernière, Prêt de chez moi fait un bilan positif de cette année d’expérimentation : quatre projets financés en intégralité et deux autres en cours de levée de fonds. Ce sont autant d’éléments qui montrent le potentiel prometteur de ce dispositif novateur.

Prêt de chez moi, qu’est-ce que c’est ?

Prêt de chez moi met en lien des professionnels ayant des besoins de financement compris entre 3 000 et 15 000 euros et des citoyens désireux de soutenir des projets locaux et respectueux de la personne et de son environnement. Chaque projet est soumis à l’équipe crédit de la Nef qui en vérifie la faisabilité économique et technique ainsi que le respect des critères éthiques avant d’être mis en ligne. Les internautes, souhaitant mettre leur argent au service d’une économie locale et responsable, peuvent ainsi choisir en ligne le ou les projets locaux qu’ils souhaitent soutenir en leur affectant directement leur épargne.

Un an après : le bilan

Presque 10% du sociétariat de la Nef et plus de 35% de son activité crédit sont concentrés sur la région Rhône-Alpes. Etant très présente sur ce territoire depuis de nombreuses années, la Nef a naturellement décidé de lancer Prêt de chez moi sur cette région. L’année 2013 a permis à la plateforme régionale de se consolider et de s’affirmer comme la seule plateforme de finance participative issue d’un organisme bancaire.

Prêt de chez moi a suscité un fort engouement, tout d’abord, de la part de porteurs de projets avec 150 dossiers déposés. Ainsi, 15 porteurs de projets ont pu finaliser leur demande de financement et la soumettre à l’analyse des chargés de crédit de la Nef. A l’issue de ces analyses, sept projets ont été publiés et quatre ont été financés pour un montant total prêté de 70 000 euros. Seuls deux projets ont été abandonnés et deux sont actuellement en cours de financement. Cet engouement a également touché les contributeurs qui sont aujourd’hui au nombre de 330 inscrits sur la plateforme. 65 d’entre eux ont contribué à un ou plusieurs projets pour un montant moyen de 968 euros par contributions.

Pour sélectionner les projets mis en ligne, la Nef s’appuie sur son expérience de 30 ans dans le champ de la finance éthique et solidaire et s’attache à réaliser une double lecture du projet : une analyse éthique ainsi qu’une analyse économique du projet sont réalisées par les chargés de crédit de la Nef. Grâce à cette double lecture attentive des projets, la Nef répond à l’un des enjeux de la finance participative : Comment les plateformes répondent au risque de défaillance des projets ?

Un déploiement national

Le bilan de cette première année d’expérimentation sur la région Rhône-Alpes étant très positif pour la Nef, elle a pris la décision de déployer Prêt de chez moi sur l’ensemble du territoire à compter de la fin d’année 2014. Ce déploiement national s’accompagnera d’une évolution du plafond de financement et d’une contractualisation avec un Fonds de Garantie qui permettra de limiter les risques pour les déposants. Enfin, de nombreuses nouvelles fonctionnalités ainsi qu’une plateforme renouvelée en termes d’apparence accompagneront ce grand pas en avant pour Prêt de chez moi.


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux