Prévention des risques physiques et socioprofessionnels : l’ESS à la traîne

Uniformation
> Prévention des risques physiques et socioprofessionnels : l’ESS à la traîne

Publié le mardi 3 mai 2016

La Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistique (Dares), attachée au ministère du travail, a publié une étude sur les dispositions prises par tous les employeurs, des secteurs public, marchand et non marchand pour limiter et prévenir les risques professionnels.

Cette dernière étude de la DARES sur la prévention des risques physiques et socioprofessionnels fait apparaître que les structures de l’ESS et les PME sont à la traîne.
Charges lourdes et travail dans l’urgence

Près de 40 % des employeurs estiment que certains de leurs salariés sont exposés à des risques physiques, au premier rang desquels la manutention de charges lourdes et les postures pénibles, qui accroissent le risque de lombalgie ou d’accidents. Ils sont 53 % à déclarer que certains de leurs salariés sont exposés à des risques psychosociaux, en premier lieu la nécessité de travailler dans l’urgence, les tensions avec le public, la clientèle, les patients ou les usagers, et la crainte ressentie de perdre son emploi. Autant de facteurs qui accroissent les risques de dépression, d’infarctus ou de troubles musculo-squelettiques.


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux