Quand les entretiens d’embauche virent au délire

Marianne du 09/02/13 par Élodie Emery

Recrutement / Recherche / Employabilité
> Quand les entretiens d’embauche virent au délire

Publié le mercredi 13 mars 2013

Recrutement, ton univers impitoya-a-ble ! Pour décrocher un emploi, un solide CV ne suffit plus. Il faut désormais en passer par des face-à-face sadiques ou farfelus avec des employeurs ou des chasseurs de têtes très imaginatifs.

Georges sent ses mains devenir moites, son regard de bête traquée vacille. Seul, face à un jury de quatre personnes qui le bombardent, il est sommé de faire son autocritique. On se croirait dans un tribunal soviétique ; ce n’est pourtant qu’un entretien d’embauche. « Vous êtes stressé, Georges ? Vous êtes impressionné d’être là ? » « Vous mettez toujours du temps à comprendre les choses ? » « Par quoi compensez-vous cette lenteur ? » « Où sont vos insuffisances, Georges ? » Une heure et demie d’humiliations pour espérer décrocher un poste de commercial au GAN payé au Smic : voilà ce que filme Didier Cros dans son documentaire intitulé la Gueule de l’emploi.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux