Quand les ouvriers se regroupent pour construire leurs maisons

Développement local et territorial
> Quand les ouvriers se regroupent pour construire leurs maisons

Publié le lundi 22 septembre 2014

À Clermont, à la fin des années 1940, Michelin logeait déjà plusieurs milliers de ses employés. Mais les besoins étaient immenses. C’est ainsi qu’allait débuter l’aventure des « Castors ».

Castors. Ce mouvement coopératif est né en France après la Seconde Guerre mondiale. Il ne s’agissait non pas d’une association, mais de plusieurs associations indépendantes, fédérées par la Confédération nationale d’autoconstruction.

Le mouvement était apparenté aux expériences des cottages sociaux de l’Entre-deux-guerres favorisés par la loi Loucheur de 1928. Ce système d’aide mutuelle a permis la construction partout en France de plusieurs milliers de maisons individuelles pour des familles qui sans lui n’auraient pas pu accéder à la propriété.


Voir en ligne : La Montagne du 25/08/14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux