Rapport Brigitte Grésy : l’égalité homme-femme encouragée

Publié le mercredi 8 juin 2011

Brigitte Grésy, membre de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS), remet cet après-midi à Roselyne Bachelot son rapport portant sur l’égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités familiales. Familles Rurales se réjouit que de nouvelles propositions soient avancées sur ce thème favorisant ainsi la conciliation vie familiale-vie professionnelle.

Deux mesures retiennent son attention :
- Les congés maternité et paternité : actuellement de 16 semaines pour la mère et de 11 jours pour le père, ils seraient revus. Le rapport préconise un congé maternité de 12 semaines et un congé d’accueil de l’enfant de 8 semaines (4 semaines pour chaque parent non transférables). Une semaine supplémentaire serait accordée pour les familles optant pour cette formule.
Familles Rurales soutient cette proposition qui permet un meilleur partage des tâches entre hommes et femmes et favorise l’implication des pères dès la naissance.
- Le congé parental : le rapport suggère d’ajouter au dispositif actuel du CLCA, un congé parental d’un an rémunéré à hauteur de 60% du salaire antérieur avec deux mois non transmissibles pour l’autre parent (soit 10 mois pour l’un des parents et deux pour l’autre). Cette mesure va dans le sens des propositions émises par Familles Rurales lors des consultations réalisées dans le cadre de ce rapport.

Le Mouvement propose un congé d’un an, rémunéré à 70% du dernier salaire (d’un montant
minimum de 800 euros). S’ajoute une période de deux mois supplémentaires de congé non transférable réservée à l’autre parent, soit une durée de congé de 14 mois au total. Ce congé est proposé dès le premier enfant.

Pour Familles Rurales, il est essentiel que les parents puissent avoir le libre choix du mode de garde pour leur enfant sans que les aspects financiers soient un obstacle dans la prise de décision. Cette proposition est indissociable au nécessaire développement de l’offre d’accueil de la petite enfance.

La mise en place de parties non transférables des différents congés apparaît comme déterminante et indispensable dans la progression du partage des responsabilités familiales et professionnelles.

Familles Rurales est favorable à ces deux mesures proposées par le rapport de Brigitte Grésy. Elles permettraient à la politique familiale d’évoluer vers un meilleur partage des rôles entre les hommes et les femmes.

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Amélie Bachelet (Familles Rurales)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux