Réaction d’Anne Hidalgo au décès de Thérèse Clerc

Santé, social, solidarité nationale
> Réaction d’Anne Hidalgo au décès de Thérèse Clerc

Publié le lundi 22 février 2016

« C’est avec une grande tristesse que j’apprends la mort de Thérèse Clerc, militante féministe et fondatrice de la Maison des Babayagas à Montreuil.

Thérèse Clerc est une des figures de cette génération pionnière de féministes, qui, au sein du Mouvement de la Paix, Mouvement pour la Libération de l’Avortement et de la Contraception (MLAC) ou encore au PSU, se sont battues pour faire du droit des femmes à disposer de leur corps une bataille politique.

Tout au long de sa vie, elle a porté haut, et dans un même souffle, l’égalité, la liberté, la solidarité, des valeurs toujours indissociablement unies. C’est ainsi que la Maison des Babayagas accueille des femmes âgées dans la fraternité d’une vie collective partagée, mais aussi dans l’exercice chaque jour renouvelé d’une véritable indépendance.

Notre pays perd aujourd’hui une femme résolument engagée et passionnément visionnaire dont les combats doivent plus que jamais nous inspirer.

Au nom des Parisiens et en mon nom personnel, j’adresse à la famille et aux proches de Thérèse Clerc mes condoléances les plus sincères. »

Anne Hidalgo
Maire de Paris

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Territoires d’ESS

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux