Réaction de l’UNSA aux déclarations de Monsieur Macron

Union Nationale des Syndicats Autonomes
> Réaction de l’UNSA aux déclarations de Monsieur Macron

Publié le jeudi 28 août 2014

Pour l’UNSA, des sujets aussi importants et sensibles que le temps de travail ou les rémunérations valent autre chose que des propos à l’emporte-pièce.

L’UNSA prend acte que les déclarations sur ces questions de Monsieur Macron, rapportées par l’hebdomadaire "Le Point", ont été faites alors qu’il n’était pas ministre.
D’un désormais ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, d’un gouvernement prônant le dialogue social, l’UNSA attend une autre attitude.

Pour l’UNSA, l’horaire légal de travail à 35h est une référence qu’il est hors de question de remettre en cause.
Des dispositifs légaux existent permettant de modifier horaires et rémunérations pour les entreprises en difficulté dans un cadre négocié.

La situation économique, sociale, et, désormais, politique de notre pays est trop grave pour que se perpétue la méthode des ballons d’essai et des postures.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Patricia Rejnero (UNSA)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux