Reconnaissance historique de l’ESS dans le Nouvel Agenda Urbain

ESS Forum International (Ex : Les rencontres du Mont Blanc)
> Reconnaissance historique de l’ESS dans le Nouvel Agenda Urbain

Publié le vendredi 21 octobre 2016

Lundi 17 octobre à Quito, reconnaissance historique de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) dans le Nouvel Agenda Urbain : le Groupe pilote international de l’ESS met en lumière le rôle clef de ce modèle pour un développement urbain durable

A l’occasion de la troisième Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (HABITAT III) qui se déroule cette semaine à Quito, en Equateur, le Groupe pilote international de l’Economie Sociale et Solidaire (GPIESS) a réuni représentants institutionnels, Maires et organisations de la société civile lors d’un side-event dédié au rôle central de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans la mise en œuvre stratégique du Nouvel Agenda Urbain.

L’ESS constitue en effet une réponse durable aux défis urbains auxquels font face les Etats et les gouvernements locaux, et contribue à la transformation des villes et des économies urbaines. Génératrice de solutions innovantes, résilientes et respectueuses des Hommes et de l’environnement, elle permet ainsi notamment l’ accès à des emplois décents, le partage des ressources, ou encore l’approfondissement de la démocratie participative des villes à travers un processus de prise de décisions collective centrée sur l’humain.

Un apport reconnu par le Nouvel Agenda Urbain qui fait pour la première fois mention de l’Economie Sociale et Solidaire : « 58. […] Nous nous engageons également à relever les défis auxquels font face les communautés d’affaire locales, en soutenant […] les entreprises de l’économie sociale et solidaire […] »

Le Groupe pilote international de l’ESS se félicite de la reconnaissance de l’ESS dans cet agenda mondial et ne manquera pas de poursuivre son objectif de promotion de ce modèle à l’échelle locale, nationale et internationale, à l’origine même de sa création.

« L’ESS est une solution pour le développement », Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable de France

« Convaincus du potentiel que représente l’ESS pour le développement durable, nous invitons les Etats à rejoindre le Groupe pilote international de l’économie sociale et solidaire », Gautier Mignot, Directeur général adjoint de la Direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et du développement international au Ministère des Affaires étrangères et du Développement international en France

« L’habitat est le point de départ du développement social et économique », Geovanny Cardoso Ruiz, Directeur Général de la corporation nationale des finances populaires et solidaires de l’Equateur (CONAFIPS)

« Nous sommes incontournables ! », Denis Coderre, Maire de Montréal (Canada) et Président de Metropolis, à propos des villes

« L’ESS propose de nouvelles matrices », Célestine Ketcha Courtes, Maire de Bangangté (Cameroun) et présidente du Réseau des femmes élues d’Afrique (REFELA), représentant la Taskforce internationale des gouvernements locaux et régionaux et le Fonds Mondial pour le développement des Villes (FMDV)

« L’ESS permet une meilleure répartition des richesses », Daniel Martínez, Maire de Montevideo (Uruguay)

« La transformation des villes n’est possible qu’avec l’économie sociale et solidaire », Lorena Zarate, Présidente de la Coalition internationale de l’Habitat (HIC)

« Cet événement démontre que cette autre économie est une solution », Patricio Bravo Vera, Mouvement de l’Economie Sociale et Solidaire de l’Equateur (MESSE)

" Les partenariats public ESS permettent un développement intégré », Myriam Matray, Membre du Comité scientifique des Rencontres du Mont-Blanc (RMB) – Forum International des Dirigeants de l’Economie Sociale et Solidaire, Docteur en Sciences Economiques, Spécialiste diagnostic territorial et Pôles Territoriaux de Coopération économique (PTCE)

« L’ESS, grâce à vous, est en train de changer de manière humaine le cap de la mondialisation », Thierry Jeantet, Président des Rencontres du Mont-Blanc (RMB) – Forum International des Dirigeants de l’Economie Sociale et Solidaire

A propos du Groupe pilote international de l’Economie sociale et solidaire (GPIESS) :

Lancé en septembre 2014, le GPIESS est présidé par la France et coordonné par l’association Les Rencontres du Mont-Blanc en tant que co-secrétaire permanent. Il se donne pour mandat de renforcer la connaissance de l’économie sociale et solidaire et de la faire participer à un nouveau modèle de développement, notamment en vue de contribuer à la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD). Le groupe pilote rassemble aujourd’hui six Etats membres, deux Etats observateurs, des institutions internationales et des organisations de la société civile.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mélanie Luchtens (Rencontres du Mont Blanc)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux