Réforme du code du travail. Vers une nouvelle fragilisation des droits de l’Homme au travail ?

Ligue des Droits de l’Homme
> Réforme du code du travail. Vers une nouvelle fragilisation des droits de l’Homme au travail ?

Publié le vendredi 1er septembre 2017

La loi d’habilitation autorisant le gouvernement à prendre par ordonnances différentes dispositions pour réformer le code du travail a été définitivement adoptée par le Parlement (PJ -
adoptée par l’Assemblée nationale le 1er août - pour 421, contre 74 - et par le Sénat le 2 août - pour 225, contre 109), après avoir fait l’objet d’un accord de la commission mixte paritaire.

I. Méthode
La méthode est toujours révélatrice du fond.

Le gouvernement va prendre des « mesures pour le renforcement du dialogue social ». Cependant, il ne respecte pas les règles sur le dialogue social figurant dans le code du travail.
En effet, la loi « L 1 » prévoit une proposition, par le gouvernement, de « négociation » entre les acteurs sociaux.
https://frama.link/codedutravailarticleL1

Or, le gouvernement a imposé une « concertation » bilatérale entre lui et chaque acteur social.
Le « dialogue social » entre acteurs sociaux n’a donc pas eu lieu. Aucune « urgence » n’est ici établie.

PDF - 159.6 ko
Note d’analyse juridique de la loi d’habilitation "Réforme du code du travail"

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ligue des droits de l’Homme

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux