Réfugiés : garder un minimum d’humanité

Union Nationale Interfédérale des Œuvres et organismes Sanitaires et Sociaux
> Réfugiés : garder un minimum d’humanité

Publié le vendredi 1er juillet 2016

Suite à l’évacuation d’un campement de réfugiés à Paris le 29 juin, 1 139 personnes ont été mises à l’abri à la Halle Pajol. En plus des places d’hébergement, 2 gymnases (13e et 15e arrondissements) ont été mis à disposition.

Les élus du 15e se sont interposés pour bloquer la mise à l’abri et remettre les personnes à la rue.

Face à cette attitude inhumaine, ALERTE demande la réquisition des lieux d’hébergement.

Accueillir les migrants et toutes les personnes démunies est un devoir inconditionnel qui requiert la solidarité de toutes et tous.

Dans ces affaires très délicates, sachons rester humains.

François Soulage
Président du Collectif ALERTE

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Valérie Mercadal (UNIOPSS)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux