Rendre le travail visible

Discussions RH et emploi
> Rendre le travail visible

Publié le mercredi 1er juillet 2015

Raconter le travail au quotidien pour mieux le comprendre, le transformer, l’organiser ou tout simplement pour le plaisir, tel est l’objet de nombreuses initiatives récentes. Les regards sont divers, les enjeux différents mais tous ont en commun de faire apparaître la partie immergée du continent « travail ».

« J’ai mis 15 ans à apprendre », « Le jeudi, je n’ai que deux heures de cours, pourtant j’en ressors toujours lessivée. » A priori, consacrer une heure de cours d’EPS à faire jouer au basket une classe de quatrième ne relève pas de l’exploit. Cela pourrait se décrire comme une « séquence » de cours simple : donner les consignes, constituer des équipes, faire jouer et noter. Pourtant Marie-Cécile craint le pire : le « chaos ». Chaque minute représente une épreuve. Il faut rassembler les enfants autour d’elle (alors que ça court déjà dans tous les sens), affronter le chahut (moqueries, éclats de rire, cris de scandale) quand elle annonce la constitution des équipes (qu’elle a mis un temps fou pour essayer d’équilibrer).


Voir en ligne : Sciences Humaines du 21/05/15 par Jean-François Dortier

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux