Renseignement : les boîtes noires violeront les droits de l’homme

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Renseignement : les boîtes noires violeront les droits de l’homme

Publié le jeudi 18 juin 2015

Pour le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, les algorithmes tels que ceux prévus dans les "boîtes noires" du projet de loi renseignement sont à la fois inefficaces pour la lutte contre le terrorisme, et dangereux pour les libertés publiques.

Hôte de la Commission européenne des droits de l’homme (CEDH), le Conseil de l’Europe — dont l’Assemblée parlementaire avait déjà fustigé la surveillance de masse, a publié ces derniers jours un résumé des positions du Commissaire aux droits de l’homme (.pdf) sur la lutte contre le terrorisme et le respect des droits fondamentaux. Le Commissaire balaye les différentes stratégies mises en oeuvre par les états pour affronter le terrorisme, et l’impact qu’elles peuvent avoir sur les droits de l’homme.


Voir en ligne : Numérama du 10/06/15 par Guillaume Champeau

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux