Salariat associatif, Charte des engagements réciproques, emploi en Pays de Loire et Pacte de responsabilité côté ESS au sommaire de ce lundi !

Editorial de la lettre d’information du 03 mars 2014

Editoriaux des lettres d’information hebdomadaires
> Salariat associatif, Charte des engagements réciproques, emploi en Pays de Loire et Pacte de responsabilité côté ESS au sommaire de ce lundi !

Publié le lundi 3 mars 2014

L’actualité n’a pas pris de vacances d’hiver. Ou bien les acteurs de l’ESS et de l’emploi ont fermé en laissant les responsables communication / Presse avec un sandwich et des consignes. Tout d’abord, honneur oblige, Ressources Solidaires et la CRESS Pays de la Loire ont renouvelé un partenariat 2013/2014 qui a permis la mise en place de 2 ateliers pour les demandeurs d’emploi désireux connaître l’ESS, ses métiers, ses méthodes de recrutement. 40 personnes ont été sensibilisées grâce à ce partenariat sur le début d’année. Déclinables et déclinés dans d’autres territoires, n’hésitez pas à vous informer pour en organiser.
Le Premier Ministre a signé la nouvelle charte d’engagements réciproques entre l’Etat, les collectivités territoriales et les associations, remplaçant celle du centenaire de la loi de 1901. La nouvelle charte réaffirme le rôle essentiel tenu par les associations dans la société civile.
Tirs croisés de Finansol et France Active concernant l’utilisation sociale de notre argent. Finansol s’adresse plus aux responsables d’entreprise et propose un guide pratique de l’épargne salariale solidaire ayant pour objectif d’"informer chaque salarié qu’il lui est possible de faire fructifier son PEE tout en favorisant la création d’emplois, de logements très sociaux ou d’activités favorables au développement durable via des FCPES (fonds communs de placements d’entreprises solidaires)". France Active, en partenariat avec le Mouvement Associatif (Ex CPCA), revient sur le colloque organisé sur le financement des activités associatives et rappelle qu’il existe des solutions pour investir dans la création de richesses associatives.
Pour prolonger le débat sur le salariat associatif, nous avons interrogé Jacques Malet de Recherches et Solidaritéet lui avons posé quelques questions sur sa perception des évolutions, quantitatives et qualitatives, du salariat associatif. Exclu Ressources Solidaires.

A quoi sert un syndicat d’employeur dans l’ESS ? A la même chose qu’ailleurs me direz vous ! Oui, certes, maisl’explication de Franck Seguin, Délégué Général du CNEA aux questions d’Acteurs du sport est probablement plus précise et pédagogique. Et cela sert aussi à l’alimenter le débat et le dialogue social. C’est ce qu’a fait l’UDES à propos du pacte de responsabilité en proposant "une réforme de la taxe sur les salaires pour abaisser le coût du travail et créer 100 000 emplois en 5 ans". «  À travers ces différentes actions et propositions, l’UDES s’engage à soutenir l’emploi dans l’économie sociale et solidaire. En contrepartie, l’Union demande la pleine reconnaissance de ce secteur comme acteur essentiel du modèle économique et social français, la pérennisation et la sécurisation de ses modes de financement et la simplification du cadre administratif et fiscal qui s’impose au secteur » souligne Alain Cordesse, Président de l’UDES.
La loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) a été définitivement adoptée par le Parlement le jeudi 20 février 2014. Et les syndicats présents au sein de l’UESL (Pour faire court, le 1% logement) souhaitent maintenant aller dans le concret puisqu’ils rappellent que "la loi prévoit également un retour à la contractualisation entre l’Etat et l’UESL, revendiqué par les organisations syndicales dans l’Accord National Interprofessionnel signé en avril 2012 sur l’accès au logement pour favoriser l’accès à l’emploi"
Un décret important est paru au JO de fin février portant modification des critères au dispositif "emploi d’avenir". En effet, il permet de "déroger au critère de durée de recherche d’emploi si les intéressés rencontrent des difficultés sociales particulièrement importantes". Il permet de déroger, mais il permet surtout d’assouplir les critères d’entrées dans le dispositif. Vision plus globale nécessaire devant l’ampleur de la tâche, et le relatif échec de ce dispositif. Depuis combien de temps n’avons nous pas entendu parler de ce dispositif dans l’ESS ???

Pour finir, un petit focus sur le web et sa magie toute "orwellienne". Si cela était de l’humour, on le qualifierait de "comique de répétition". Mais là, ce n’est pas drôle et une agence de surveillance britannique aurait "intercepté les images de webcams de millions d’utilisateurs de Yahoo !". Cela met encore un peu plus en exergue l’obligation de protéger les données personnelles des yeux de ceux que cela ne regarde pas ! Vite ! Du logiciel libre...

Bonne lecture, bonne semaine !


Voir en ligne : Retrouvez la lettre d’information hebdomadaire de Ressources Solidaires...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux