Santé des jeunes : le remaniement doit permettre de réorienter la politique du gouvernement

La Mutuelle des Etudiants
> Santé des jeunes : le remaniement doit permettre de réorienter la politique du gouvernement

Publié le vendredi 4 avril 2014

Deux ans après son élection à la Présidence de la République, François Hollande n’a pas réussi à faire de la jeunesse la priorité réelle de son action. Le résultat des élections municipales sonne d’ailleurs aujourd’hui comme un coup de semonce pour le Président de la République. Les jeunes, qui sont 60% à s’être abstenus, lui ont envoyé un message clair : il est temps de réorienter les politiques menées par le gouvernement et de prendre en compte leurs aspirations. Pour la LMDE, un simple changement de ministres ne sera pas à même de répondre aux attentes et aux besoins de la jeunesse, notamment en matière de santé.

Le remaniement ne peut pas être la seule réponse aux inquiétudes des jeunes

Après la défaite de la majorité aux municipales, François Hollande a fait le choix de changer de Premier ministre et de remanier son gouvernement. Ce jeu de chaises musicales ne doit pas être la seule réponse aux attentes exprimées par les jeunes, ce ne peut être que la première étape d’un changement de cap politique clair. Le nouveau gouvernement doit faire de la jeunesse sa priorité et prendre des mesures fortes et immédiates pour améliorer leurs conditions de vie. La fin du quinquennat doit être l’occasion de tenir les promesses faites par le candidat Hollande durant la campagne présidentielle.

Pour la santé des jeunes, il y a urgence à agir !

En matière de santé des jeunes, le compte n’y est pas. Depuis deux ans le gouvernement a mis en œuvre quelques mesures isolées et au périmètre étriqué qui ne peuvent en aucun cas constituer un réel plan d’action pour la santé des jeunes. Alors que 34% des étudiants renoncent à se soigner et que leur accès aux soins recule chaque année un peu plus, il y a pourtant urgence à agir !

S’agissant de la généralisation de la complémentaire santé promise par François Hollande, elle ne bénéficiera qu’aux seuls salariés du secteur privé, laissant sur le bord de la route les populations les plus fragiles, au premier rang desquelles se trouvent les jeunes. Aujourd’hui 19% d’entre eux n’en disposent pas, soit 3 fois plus qu’en population générale.

La LMDE demande à être reçue par Marisol Touraine

Comme l’avait fait Jean Marc Ayrault, Manuel Valls a fait le choix de confier ces dossiers à Marisol Touraine. Si le choix de la continuité s’opère dans les personnes, les politiques menées doivent être marquées du sceau de la rupture.

La LMDE demande au nouveau gouvernement et à Marisol Touraine d’être reçue pour enfin lancer des chantiers d’ampleur attendus par les étudiants. Agir pour la santé des jeunes passera notamment par :
· une aide à l’acquisition d’une complémentaire santé pour tous les jeunes,
· une politique de prévention ambitieuse et financée à hauteur des besoins,
· une réforme ambitieuse de la Sécurité sociale étudiante, pivot de la santé des jeunes.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Séverine Deschodt (La Mutuelle des Etudiants)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux