Scop : une autre façon d’entreprendre

Par Angélique Pineau

Harmonie Mutuelles
> Scop : une autre façon d’entreprendre

Publié le mardi 18 juin 2013

Les sociétés coopératives et participatives (Scop) mettent l’humain au cœur de leur modèle économique. Sans négliger pour autant la performance. Explications.

Les Scop font régulièrement la une de l’actualité. Lorsque l’on évoque la fermeture d’une usine ou la liquidation d’une entreprise, la reprise par les salariés est souvent l’une des solutions évoquées. Et dans certains cas, le pari s’avère gagnant.

En 1999, les Pressoirs Coquard, dans la Marne, connaissent de réelles difficultés financières. Jean-Pierre Masset, alors directeur technique, décide avec les huit autres salariés de racheter l’entreprise et d’en faire une Scop. « C’était un risque à prendre mais nous savions qu’il y avait un marché et du potentiel. » En misant rapidement sur l’innovation et sur l’exportation, les salariés – devenus associés – parviennent à développer l’activité et même à créer des emplois à durée indéterminée.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux