Sécurité sociale étudiants, avantage catégoriel ou traquenard ?

Assurance, santé et prévoyance
> Sécurité sociale étudiants, avantage catégoriel ou traquenard ?

Publié le mardi 6 décembre 2016

Note de l'article

Enfin bachelier et fier de l’être, François s’inscrit à l’université. Il a rempli au préalable un dossier sur APB (Admission Post-Bac) mais doit se déplacer pour finaliser l’inscription. Une fois sur place, le précieux certificat de scolarité lui sera remis. Mais, surprise, en sus de ses droits universitaires, il doit s’acquitter de 215 euros pour s’affilier à la sécurité sociale « étudiants ».

À y regarder de plus près le formulaire qui lui est remis par de jeunes gens sympathiques recrutés pour l’occasion, il faut choisir entre deux options : SMER (Société Mutualiste Étudiante Régionale) et LMDE (La Mutuelle des Étudiants). François est fort surpris, pensant pouvoir rester « ayant droit » de la sécurité sociale de ses parents, étant encore à leur charge fiscale. D’ailleurs, il bénéficie de la complémentaire santé de son père, en tant « qu’enfant à charge ». (La plupart des complémentaires santé couvrent les enfants à charge étudiants.)

Ce régime spécial de couverture maladie (RSSE) éveille la curiosité de François, qui aimerait en fait échapper à la cotisation….


Voir en ligne : The Conversation du 10/11/16 par Caroline Diard

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

1 vote
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux