Séisme au Népal : La Croix-Rouge française renforce ses actions et envoie une équipe de réponse aux urgences

La Croix Rouge Française
> Séisme au Népal : La Croix-Rouge française renforce ses actions et envoie une équipe de réponse aux urgences

Publié le lundi 1er juin 2015

Le samedi 25 avril, un puissant séisme de magnitude 7,8, dont l’épicentre se situait à 80 km au nord-ouest de la capitale Katmandou, frappait le Népal. Le 12 mai, un second séisme d’une magnitude de 7.3 frappait à nouveau à 80 Km au nord-est de Katmandu dans le district de Dolakha.

A ce jour, le gouvernement népalais annonce environ 8 600 morts, 17 500 blessés et 1 125 000 familles affectées. Par ailleurs, 850 000 habitations auraient été partiellement ou totalement détruites. La Croix-Rouge française poursuit sa mobilisation pour le Népal et envoie aujourd’hui une équipe de réponse aux urgences.

Dès le 27 avril, la Croix-Rouge française était mobilisée et déployait au Népal une aide internationale d’urgence sous l’égide de la Fédération Internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). A Paris, elle a activement soutenu le Centre de Crise et de Soutien du Quai d’Orsay afin de répondre aux nombreux appels téléphoniques de familles inquiètes. Des équipes de la Croix-Rouge française ont également accueilli plus de 300 ressortissants français à leur arrivée à Roissy-Charles-de-Gaulle, à travers un dispositif de secours, d’accueil, d’écoute et de soutien psychologique.

Suite aux différentes évaluations, complexes à mener en raison des répliques encore existantes et des glissements de terrain dues aux premières moussons, la Croix-Rouge française, avec la Croix-Rouge allemande et la Croix-Rouge finlandaise, et sous l’égide de la FICR, a décidé d’envoyer une équipe de réponse aux urgences (ERU) dans le district de Dolakha, situé sur l’épicentre du second séisme survenu le 12 mai et qui a fait une centaine de victimes et 2 500 blessés.

Cette ERU participera au déploiement d’un centre de santé d’urgence sous tente (Basic Health Care – BHC) équipé d’un bloc opératoire et d’où rayonneront des équipes médicales mobiles dans le district de Dolakha. Ce dispositif permettra de soigner les très nombreuses blessures post-traumatiques et d’accueillir des patients souffrant de maladies liées à la situation sanitaire très précaire provoquée notamment par le manque d’abris, la destruction des infrastructures de santé, le début de la saison des pluies, la malnutrition, etc.

A ce jour, la Croix-Rouge française a reçu plus d’un million de dons en provenance de particuliers et 325 000 euros d’engagement de la part des entreprises. Mais elle a besoin de la générosité de tous pour renforcer ses actions auprès de la population népalaise.

Les dons peuvent être effectués sur le web ou par chèque à l’attention de Croix-Rouge française « Séisme au Népal » 75 678 Paris cedex 14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Christèle Lambert-Côme (Croix Rouge Française)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux