Service civique, service précaire ?

Recrutement / Recherche / Employabilité
> Service civique, service précaire ?

Publié le mercredi 21 décembre 2016

Lors de son discours de campagne au Bourget, en janvier 2012, François Hollande souhaitait « faire tout pour que la jeunesse réussisse ». Quatre ans plus tard, devenu président, il annonçait lors de ses vœux à la jeunesse un nouveau déploiement du service civique pour les années à venir. D’ici la fin 2018, ce sont 350 000 jeunes par an qui devront bénéficier de ce dispositif. Tremplin vers le monde professionnel, le service civique peut-il apporter une réponse au chômage massif des jeunes ? Entre insertion et précarisation, la frontière s’avère parfois poreuse.

Déborah a animé des sorties avec de jeunes enfants migrants à Marseille. Juliette a joué les guides dans un espace culturel à Besançon. Mathias, lui, organise le soutien scolaire de collégiens lyonnais en zone prioritaire. Manon, enfin, entame son troisième mois dans une compagnie de théâtre à Strasbourg.


Voir en ligne : L’imprévu du 29/11/16 par Camille Jourdan

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux