Services à la personne : les réseaux ont jusqu’au 1er novembre pour s’adapter à la convention collective

Actualités juridiques
> Services à la personne : les réseaux ont jusqu’au 1er novembre pour s’adapter à la convention collective

Publié le mardi 20 mai 2014

Les entreprises du secteur des services à la personne vont devoir s’adapter à la nouvelle convention collective. Pour être en accord avec la législation, de nombreux changements sont à prévoir. Dans ce contexte, quels rôles doivent jouer les franchiseurs et les franchisés ? Les explications de Bruno Cahuzac, fondateur d’Opali (nettoyage de vitres à domicile).

Un secteur en manque de législation

Depuis la mise en place du plan Borloo en 2005, ouvrant aux entreprises le marché des services à la personne, de nombreux réseaux de franchise se sont développés avec succès. Cependant, les pouvoirs publics n’ont pas légiféré sur les nécessaires adaptations du droit du travail à ce secteur d’activité. Certains réseaux ont réagi en faisant preuve “d’innovations juridiques” qui se sont souvent révélées malheureuses. Les contrats CDI, à temps partiel choisi, ou certaines formes de contrats CDD saisonniers en sont les parfaits exemples.


Voir en ligne : Courrier Cadres du 20/05/14 par Bruno Cahuzac, fondateur d’Opali

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux