Si Bayer rachète Monsanto, c’est aussi (et surtout) pour le digital

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Si Bayer rachète Monsanto, c’est aussi (et surtout) pour le digital

Publié le vendredi 16 septembre 2016

Ce 14 septembre, Bayer annonce le rachat de Monsanto pour 66 milliards de dollars. Qu’est-ce qui séduit tant le leader mondial de la chimie chez l’américain ? Sa gamme de semences OGM ? Ses produits phytosanitaires ? Non. Ce serait surtout sa maturité digitale...

Le 13 mai dernier, l’allemand Bayer a mis 55 milliards d’euros sur la table pour s’emparer de Monsanto. L’américain a décliné cette première offre tout en déclarant rester ouvert aux discussions. Finalement, le rachat a été officialisé le 14 septembre pour 66 milliards de dollars.

Ce n’est pas une surprise. Werner Bauman avait déclaré, dans une interview parue le 3 juin dans l’hebdomadaire économique Wirtschaftswoche que "le rachat prévu de Monsanto ne serait pas un sprint, mais sans doute plutôt un marathon."


Voir en ligne : L’Usine digitale du 14/09/16 par CHARLES FOUCAULT

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux