« Si seulement plus de dirigeants étaient passés par la fonction RH »

Management / Encadrement / Mobilité
> « Si seulement plus de dirigeants étaient passés par la fonction RH »

Publié le lundi 21 octobre 2013

Ancienne DRH de 36 ans, Agnès Llovera est à la tête depuis septembre 2012 du site d’Electrolux de Revin, en Champagne-Ardenne. Dans un contexte économique difficile, son parcours RH est un atout dans la direction générale de l’usine.

Comment avez-vous accédé à la direction générale d’Electrolux à Revin ?

J’étais diplômée d’un master 2 en Sciences Po, effectué à Reims et d’un master Certificat d’aptitude à l’administration des entreprises (CAAE) de l’IAE de Corte, en Corse. J’avais choisi de me spécialiser dans les ressources humaines. A la fin de mes études, j’ai effectué un stage de longue durée chez Electrolux dans les Ardennes afin de constituer un mapping sur les compétences internes. Et suite à ce stage, j’ai été recrutée en 2002 en tant que responsable RH du site de production de Revin. Cinq ans plus tard, j’ai évolué sur un poste de chef de projet afin de former les salariés sur les outils avancés de notre système d’amélioration continue. Au bout d’un an et demi de terrain, je suis revenue aux ressources humaines en tant que DRH, et ce pendant quatre ans. Le site comptait alors 600 salariés et une centaine d’intérimaires. Puis en septembre 2012, le directeur général est parti. Et l’on m’a confié la direction du site.


Voir en ligne : Les Echos du 01/10/13

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux