Signature d’une convention de partenariat entre le CNEA et Sport Protect pour la prévention du dopage

Conseil National des Employeurs d’Avenir
> Signature d’une convention de partenariat entre le CNEA et Sport Protect pour la prévention du dopage

Publié le vendredi 27 février 2015

La cour des comptes vient de publier un rapport sur la politique publique de lutte contre le dopage dans le sport qui met en lumière des pistes d’amélioration pour lui « donner une nouvelle impulsion ».

Cette ambition prend tout son sens aujourd’hui puisque le CNEA, syndicat employeurs de la branche du sport, vient de signer une convention de partenariat avec SPORT PROTECT à l’université de Nanterre en présence de Patrick Trabal, Professeur des Universités, directeur du groupe « Sciences Sociales et Dopage » et de plusieurs de ses membres.

Lors de cette signature, un temps d’échanges s’est tenu autour de l’impact actuel de la prévention du dopage sur le monde sportif ainsi que sur le rôle que doivent tenir tous les employeurs, qu’il s’agissent d’une association sportive, d’un club sportif, d’une fédération nationale ou encore d’un organiseur d’épreuves sportives.

A cette occasion, Franck Seguin, délégué général du CNEA a expliqué qu’à travers cette signature « le CNEA propose un service innovant à ses adhérents pour qu’ils deviennent pro-actifs dans la prévention du dopage et de la mort subite en participant, notamment, à l’éducation des
plus jeunes grâce aux outils développés par SPORT PROTECT.
Qu’ils soient clubs sportifs, associations, fédérations ou organisateurs d’événements sportifs, nous souhaitons sensibiliser et responsabiliser
l’ensemble des employeurs du monde des activités physiques et sportives.

En effet, ils peuvent malheureusement être confrontés à ces problématiques au sein leur structure. Etant membre de la commission éthique et
valeur du sport du Conseil National du Sport, le syndicat d’employeurs que nous sommes considère que la préservation des valeurs humaines,
des principes éthiques ainsi que de la santé et de l’intégrité des sportifs est au cœur du partenariat liant le CNEA et SPORT PROTECT.

Pour Dorian Martinez, ancien responsable du numéro vert national Ecoute Dopage et fondateur de SPORT Protect, « la disponibilité et la clarté de
l’information constitue la meilleure protection antidopage. A travers ce partenariat, la société SPORT Protect propose au CNEA son savoir-faire
afin de mettre en place un dispositif complet. Ce dernier, permettra à ses adhérents de participer pleinement à des actions concrètes de prévention. Au-delà, il valorisera l’image du CNEA et toute sa légitimité auprès des acteurs du monde sportif. »

Lors des discussions, Patrick Trabal a rappelé « qu’une bonne compréhension du dopage et une amélioration de la lutte antidopage passent par le
développement de recherches en partenariat visant à saisir les processus sociaux et politiques dans lesquels ces pratiques problématiques émergent et sur la construction de dispositifs pour les juguler.

En cela, nous nous réjouissons de cette signature qui marque l’engagement et l’implication d’acteurs de terrain à répondre à des enjeux de santé
publique ».

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Céline Pastot (CNEA)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux