Signature de l’avenant à la convention cadre 2015-2017 conclue entre le fond paritaire de sécurisation des parcours professionnels et l’Etat

Ministère du travail
> Signature de l’avenant à la convention cadre 2015-2017 conclue entre le fond paritaire de sécurisation des parcours professionnels et l’Etat

Publié le jeudi 2 mars 2017

Le 28 février 2017, Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Clotilde Valter, Secrétaire d’Etat chargée de la formation professionnelle et de l’apprentissage, Dominique Schott et Pierre Possémé, respectivement Président et Vice-Président du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP) ont signé l’avenant à la convention cadre conclue entre le FPSPP et l’Etat qui définit les orientations d’intervention du fonds en matière de formation professionnelle pour 2017.

Les Ministres se félicitent du fait que le dialogue social, mené avec les partenaires sociaux, ait permis rapidement de s’accorder sur l’affectation des ressources du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels pour l’année 2017.

A l’occasion de cette cérémonie de signature, l’ensemble des acteurs emploi-formation (représentants de conseils régionaux, du CNEFOP, d’OPCA, de COPAREF, d’entreprises, de Pôle emploi …) ont été conviés à un échange qui a permis d’illustrer, par des retours d’expérience concrets, des actions soutenues par le FPSPP et plus précisément : action visant à renforcer les compétences des salariés des petites entreprises sur des thématiques prioritaires de la branche professionnelle du FAFIH, formations dans le cadre d’un projet de gestion prévisionnelle territoriale des emplois et compétences (GPECT) dans le groupe ARC International, actions de qualification et de requalification des demandeurs d’emploi dans le cadre des Préparations Opérationnelles à l’Emploi dans le secteur du transport et des services opérationnels, évaluation du socle de connaissances et de compétences professionnelles au bénéfice de jeunes à l’issue de leur période de Service Militaire Volontaire.

Par ailleurs, la présidence du COPANEF a présenté les orientations stratégiques en matière d’intervention en 2017 qui, au-delà de la reconduction des axes d’intervention éprouvés du FPSPP, se structurent autour de trois projets qui répondent à des besoins nouveaux :
- Le développement d’une offre de formations digitales pour les publics dont la qualification est inférieure au niveau III, complémentaire des initiatives régionales existantes. Des appels à projets auprès des OPCA permettront de co-financer des formations à dominante ouverte et à distance, dans une cohérence pédagogique intégrant les temps de présentiel pertinents. L’objectif est d’atteindre un large public en offrant une réponse aux besoins de développement des compétences de manière la plus adaptée et efficiente possible.
- La consolidation d’une offre de formation dans les métiers rares ou de niche afin de sauvegarder les savoir-faire traditionnels ou à haute technicité (taille de pierre, dentelle, ou certains métiers du spectacle vivant, des loisirs et de l’audiovisuel, etc…). Basé sur un diagnostic conjoint avec les conseils régionaux, les achats de formations seront garantis d’une même expertise pédagogique relative à ces métiers rares, quel que soit le territoire d’origine des demandeurs d’emploi bénéficiaires.
- L’accompagnement des demandeurs d’asile et des réfugiés pour lesquels les actions de formation favorisent l’intégration sociale et professionnelle, dans la perspective d’une extension des expérimentations conduites en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France. Ce projet, facteur de cohésion sociale, représente aussi une opportunité supplémentaire pour répondre aux besoins de compétences de certaines entreprises.

A travers le financement de ces trois nouvelles actions, le FPSPP poursuit son effort financier de 2016 au titre du plan 500 000 formations supplémentaires, à hauteur de 100 M€ au premier semestre 2017, et 50 M€ au second semestre sous réserve d’un engagement conjoint de l’Etat et des régions.

Au final, le montant des engagements du FPSPP pour l’année 2017 a été fixé à 1,48 Md€ (1,34 Md€ de recettes et ressources du FPSPP et 142 M€ de recettes Etat et FSE).

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux