Smartphone, tablette… : plusieurs syndicats signent la déconnexion des cadres après le travail

Management / Encadrement / Mobilité
> Smartphone, tablette… : plusieurs syndicats signent la déconnexion des cadres après le travail

Publié le jeudi 24 avril 2014

L’accord ne constitue qu’un accord de principe pour l’instant

Le deux syndicats patronaux des sociétés de conseil et d’ingénierie, souvent dans le numérique, Syntec et le Cinov ont signé un accord, portant sur les forfaits jours, avec la CFDT et la CGC instaurant une « obligation de déconnexion des outils de communication à distance » dans le cadre d’un avenant sur la loi sur la semaine des 35 heures datant de 1999, l’idée étant de garantir un temps minimum de repos pour les travailleurs.

Concrètement, si un tel dispositif entre en vigueur, les cadres pourront se déconnecter totalement de leurs outils professionnels : smartphone, tablette, ordinateur ou autres supports. En Allemagne, un débat a récemment été lancé sur le sujet puisque le syndicat IG Metal réclamait fin 2013 que le gouvernement prenne des mesures pour éviter pour protéger les travailleurs allemands du stress hors des heures de travail.


Voir en ligne : Le journal des RH du 14/04/14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux