Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable 2015 - 2020

Développement durable
> Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable 2015 - 2020

Publié le lundi 9 février 2015

Faire émerger un nouveau modèle de société qui allie progrès économique, écologique et humain est à notre portée.
Durant ces quarante dernières années, depuis le sommet de Stockholm, des appels ont été lancés, des initiatives ont été prises, des progrès ont été réalisés, mais toujours en deçà de l’action nécessaire. La route est longue pour passer de la
clairvoyance de quelques-uns au passage à l’acte décisif où les forces se joignent pour relever les défis écologiques. Ces défis ne sont pas une contrainte à subir mais une chance à saisir pour qu’une nouvelle approche l’emporte sur le vieux modèle à bout de souffle et permette des résultats concrets maintenant qui s’inscriront durablement dans l’avenir de notre planète.

Aujourd’hui, les conditions sont réunies comme jamais pour un changement d’échelle et une mobilisation nationale, européenne, mondiale de tous les acteurs de la transition écologique et énergétique vers un développement durable. La France en a à la fois la légitimité, par son engagement international continu dans le développem
ent durable, et le devoir dans la perspective de l’accueil de la Conférence Paris Cli
mat en décembre 2015. Et surtout la France en a les ressources, les compétences et les talents.

La loi relative à la transition énergétique pour un e croissance verte crée un formidable élan d’écologie positive qui lève les freins, libère les initiatives et apporte dès aujourd’hui des bénéfices tangibles à chacun. Cet élan sera poursuivi, alimenté et amplifié pour nous engager ensemble sur le chemin d’une croissance verte, porteuse d’innovation et créatrice d’activité, bonne pour le climat, l’emploi et la santé. Economiser l’énergie, lutter contre le gaspillage, faire monter en puissance les énergies renouvelables, réduire les inégalités environnementales et territoriales, développer les transports propres, rendre nos villes désirables et nos territoires attractifs, promouvoir l’économie circulaire, partager nos connaissances, faciliter l’innovation, simplifier les procédures sans reculer sur les exigences environnementales et donner à chacun le pouvoir d’agir pour créer des emplois dans le domaine de la croissance verte en luttant plus efficacement contre le dérèglement climatique, telles sont les priorités qui doivent nous rassembler.

La bonne nouvelle, c’est que les citoyens sont prêts à se mobiliser, si les informations sont accessibles et s’ils disposent d’outils adaptés. Des pans entiers du monde économique et de nouvelles filières industrielles d’avenir font le choix de la croissance verte, car il en va de leur compétitivité. Les territoires font souvent la démonstration probante du possible. L’Etat se met également en mouvement pour ouvrir la voie de l’exemplarité.

Pour que nous réussissions à engager pleinement cette transition par une politique de la preuve, la mobilisation des forces vives du pays doit être le maître mot et elle est en marche. Il nous appartient à tous de l’accélérer et c’est ce que je souhaite avec cette stratégie, qu’elle nous mette tous en capacité pour faire de ce moment historique celui d’une révolution écologique, pacifique et bénéfique à notre peuple et à notre planète.

SEGOLENE ROYAL


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux