Stress, burn-out... le droit à la déconnexion des cadres fait son chemin

Conditions de travail, sécurité et maladies professionnelles
> Stress, burn-out... le droit à la déconnexion des cadres fait son chemin

Publié le mercredi 28 mai 2014

Avalanche d’emails, astreinte permanente et heures sup’ : avec la connexion permanente via leur smartphone, les salariés ne s’arrêtent jamais. Patrons et syndicats commencent à réagir en France et en Allemagne.

A l’heure où de plus en plus de salariés sont équipés de smartphones et d’ordinateurs portables, des initiatives apparaissent en Allemagne et en France pour protéger la vie personnelle après le travail.

Depuis trois ou quatre ans, plusieurs grands noms de l’industrie allemande ont décidé de limiter les messages électroniques pour leurs cadres en dehors des heures de bureau. Dans un pays où les troubles psychologiques liés au travail ont explosé et sont de plus en plus médiatisés, les entreprises ont commencé à agir par elles-mêmes, dans leur intérêt bien compris.


Voir en ligne : Le Nouvel Observateur du 27/05/14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux