Sur les réseaux, on fait davantage confiance à la personne qui partage qu’à la source de l’information

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Sur les réseaux, on fait davantage confiance à la personne qui partage qu’à la source de l’information

Publié le mercredi 12 avril 2017

Confronté au même article partagé par deux personnes différentes – une de confiance, l’autre non –, on a tendance à accorder du crédit dans le premier cas, peu importe qui en est l’auteur.

Un certain nombre d’études sont déjà arrivées à des conclusions que nous, êtres humains, qui passons de plus en plus de temps en ligne, avions pressenties : de plus en plus de personnes obtiennent leurs informations sur les réseaux sociaux et la source de ces informations n’est pas toujours très claire dans l’esprit de ceux qui les lisent ou les partagent.

Une nouvelle expérience, menée par le Media Insight Project en collaboration avec l’American Press Institute et Associated Press, vient ajouter sa pierre à l’édifice en s’intéressant à la perception qu’ont les lecteurs sur leur façon de s’informer.


Voir en ligne : Le Monde du 24/03/17 par Luc Vinogradoff

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux