Syndicalisme et ubérisation sont-ils compatibles ?

Syndicats de salariés
> Syndicalisme et ubérisation sont-ils compatibles ?

Publié le vendredi 14 avril 2017

Lasaire vient de publier une note intitulée "ubérisation, transport sans conducteur ? Quelle défense et protection pour les travailleurs ? Si elle se félicite de modes de transport alternatif remettant en cause l’usage individuel de l’automobile, elle s’inquiète des conséquences sociales du développement des plates-formes numériques, notamment pour les chauffeurs. Elle préconise une lutte plus ferme contre l’optimisation fiscale, une mobilisation de la société civile et voit dans le statut de l’intermittent du spectacle une voie à explorer.

L’uberisation sonne-t-elle le glas du syndicalisme ? Telle est la question que pose le laboratoire social d’actions d’innovations de réflexions et d’échanges (Lasaire), un lieu de débat et d’échange européen sur le rôle et la place du dialogue social et des syndicats dirigé par Jean-Cyril Spinetta, l’ancien PDG d’Air France. Cette organisation vient, en effet, de publier une une note portant sur les effets de l’uberisation en matière de transport public sur le dialogue social et le syndicalisme.


Voir en ligne : L’Usine Nouvelle du 07/03/17 par Christophe Bys

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux