Tignes’Up est le premier fonds de dotation créé pour favoriser l’accès aux sports d’hiver aux enfants et aux populations en difficulté

Tourisme social et solidaire
> Tignes’Up est le premier fonds de dotation créé pour favoriser l’accès aux sports d’hiver aux enfants et aux populations en difficulté

Publié le jeudi 24 avril 2014

Favoriser l’accès aux sports d’hiver, notamment aux enfants, aux athlètes handisport et aux populations en difficulté : pour la première fois en France, un fonds de dotation est créé dans cet objectif.

C’est à l’initiative d’acteurs locaux dont la Société des Téléphériques de la Grande Motte (S.T.G.M.), qui gère les remontées mécaniques de la station de ski de Tignes (Savoie), que le fonds de dotation baptisé TIGNES’UP a pu voir le jour, avec pour objectif de réaliser des œuvres et des missions d’intérêt général.

Anne-Laure Meyer, présidente de TIGNES’UP, souligne le côté novateur de la démarche : « Par cette initiative, nous sommes convaincus qu’un plus grand nombre de personnes aura accès aux sports d’hiver. Nous espérons que cette initiative, qui est une première en France, inspirera d’autres acteurs du monde de la montagne et des sports d’hiver. » Lucy Miller, présidente de l’association Solea et Richard Tistounet (très impliqué au sein du club des sports de Tignes) ont décidé de participer à la création du fonds de dotation et sont à ce titre membres bénévoles du Conseil d’Administration de TIGNES’UP.

Depuis plusieurs années, la S.T.G.M., en partenariat avec les associations locales et d’autres acteurs de la commune de Tignes, apporte son soutien aux enfants, athlètes handicapés et personnes en difficultés pour favoriser leur accès aux sports d’hiver.

L’objectif est d’aller plus loin dans la démarche, en initiant et en soutenant à 100%, la création d’un dispositif dans un cadre juridique précis pour soutenir, conduire et augmenter ces missions d’intérêt général à caractère éducatif, sportif, ou social pour favoriser l’accès aux sports d’hiver, notamment aux enfants, aux athlètes handisport et aux populations en difficulté. L’un des points importants est que le fonds de dotation TIGNES’UP, a l’autonomie pour promouvoir et favoriser intégralement des évènements et des animations afin de collecter des fonds, destinés à participer au financement de ses activités d’intérêt général et ainsi réaliser encore plus d’œuvres et de missions d’intérêt général.

Le Conseil d’Administration de TIGNES’UP a débuté une réflexion à destination des étudiants qui ont entre 18 et 20 ans, et qui sont en difficulté financière. L’objectif de cette réflexion est de leurs offrir la possibilité de skier gratuitement sur un nombre de journées définies sur Tignes dés l’hiver 2014/2015. Le Conseil d’Administration présentera ses travaux et propositions sur ce sujet dans le courant de l’été.

Qu’est ce qu’un fond de dotation : En France, le fonds de dotation est un cadre juridique issu de la Loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008 (no 2008-776). "Le fonds de dotation est une personne morale de droit privé à but non lucratif qui reçoit et gère, en les capitalisant, des biens et droits de toute nature qui lui sont apportés à titre gratuit et irrévocable et utilise les revenus de la capitalisation en vue de la réalisation d’une œuvre ou d’une mission d’intérêt général, ou les redistribue pour assister une personne morale à but non lucratif dans l’accomplissement de ses œuvres et de ses missions d’intérêt général." Les membres de son Conseil d’Administration sont des bénévoles.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux