Une Scop comme bouée de sauvetage ?

Confédération Générale des SCOP
> Une Scop comme bouée de sauvetage ?

Publié le jeudi 6 août 2015

Le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France doit se prononcer ce matin sur le sort du restaurant l’Habitation Dillon. Les salariés se préparent de leur côté à reprendre la structure en cas de liquidation. Ils ont relancé leur projet de Société coopérative avec le soutien d’un restaurateur.

« C’est la meilleure solution » , affirme Nelsia Jean-Baptiste, déléguée CDMT du personnel. Méthode coué ou réelle conviction, il est un peu tôt pour le dire. Les arguments de la représentante des salariés tiennent néanmoins la route. « Nous connaissons le fonctionnement de l’entreprise. C’est mieux qu’un repreneur qui arriverait dans l’inconnu » , observe-t-elle. « Nous avons déjà eu des patrons. Maintenant nous voulons faire notre salaire nous-même au lieu d’être obligés de le mendier comme c’est le cas en ce moment » , argumente Nelsia Jean-Baptiste.


Voir en ligne : France Antilles du 07/07/15 par KL

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Territoires d’ESS

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux