Une autre façon d’entreprendre ou une vision libérale de l’ESS ?

Economie Sociale
> Une autre façon d’entreprendre ou une vision libérale de l’ESS ?

Publié le vendredi 14 octobre 2016

Au tournant des années 2010, des sociétés commerciales à lucrativité limitée et à vocation sociale ont fait une irruption en force dans le périmètre de l’économie sociale et solidaire. La loi de 2014 a banalisé cette conception qui met à mal les fondamentaux de l’ESS.

C’est devenu une désignation à ce point en vogue que même Forbes s’en est saisi. En janvier dernier, la publication américaine spécialisée dans les managers de grandes entreprises a cette fois fait entrer une forme d’économie sociale et solidaire (ESS) dans ses colonnes avec son premier classement « 30 under 30 ». Cocorico ! Neuf Français se trouvaient dans ce top 30 des entrepreneurs sociaux de moins de 30 ans, censés devenir les futurs leaders européens. Dont, excusez du peu, la major : Joséphine Goube.


Voir en ligne : L’Humanité du 04/10/16 par Stéphane Guérard, avec Jean-Philippe Milesy

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux