« Une coopérative, c’est plus sûr qu’une entreprise »

Confédération Générale des SCOP
> « Une coopérative, c’est plus sûr qu’une entreprise »

Publié le jeudi 11 septembre 2014

À Hillion, près de Saint-Brieuc, les meubles Couapault travaillaient dans le luxe. Aujourd’hui, Akty, une scop, a repris le flambeau. Son gérant explique pourquoi il a choisi cette forme juridique.

L’initiative

À Hillion, près de Saint-Brieuc, l’entreprise de meubles Couapault avait été liquidée, en mars, à la suite du dépôt de bilan en décembre 2013 du groupe EDM, Européenne de marbre, qui possédait 90 % des parts. Pourtant ses compétences étaient reconnues : c’est elle qui a construit les meubles des six meilleures suites de l’hôtel Peninsula, à Paris. Elle a aussi travaillé pour l’hôtel Georges V.

Depuis le 1er septembre, les quinze salariés ont tous été embauchés par une nouvelle structure, Akty, une scop, société coopérative et participative. Son gérant, Jean-Luc Dumas, explique son choix.


Voir en ligne : Ouest France du 05/09/14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux