Une étude nuance les effets positifs de l’économie partagée

Commerce équitable / Responsable
> Une étude nuance les effets positifs de l’économie partagée

Publié le mercredi 22 octobre 2014

Perçue comme une des pistes de mise en place de la transition écologique, l’économie partagée peut aussi avoir des effets néfastes sur l’environnement. Une étude publiée par l’Institut de recherche sur les politiques publiques (Iddri) montre que ces nouvelles pratiques peuvent amener à l’hyperconsommation et ne garantissent pas la production de produits durables.

Encore une recette miracle qui doit être prise avec des pincettes. Depuis que les autorités françaises ont mis au centre des débats la transition écologique par des nouveaux moyens de productions, l’économie partagée a été érigée en moyen et en fin. A tel point que, pour beaucoup, une image nécessairement vertueuse colle à la peau de cette économie partagée.

Dans une étude récemment publiée par l’Institut de recherche sur les politiques publiques (Iddri), des chercheurs affirment qu’il faut remettre à sa place l’économie partagée. D’après les chercheurs, contrairement aux idées reçues la transition écologique n’est pas « nécessairement » l’objectif visé par les entreprises qui réutilisent des produits.


Voir en ligne : RSE Magazine du 06/08/14 par Jean Camier

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux