Valorisez votre âge !

Seniors Compétences
> Valorisez votre âge !

Publié le mardi 15 avril 2014

Note de l'article

Voici quelques arguments que vous pouvez avancer pour convaincre un employeur qui hésiterait à vous embaucher à cause de votre âge.

- « Je peux me rendre disponible rapidement »,

- « Je suis prêt à construire avec vous une relation contractuelle
Gagnant – gagnant en conciliant la flexibilité (pour vous) et la sécurité dont j’ai besoin »,

- « Je suis d’autant plus motivé par le poste que c’est une chance de trouver un poste comme celui-ci et un employeur prêt à me faire confiance »

- « Je suis prêt à m’investir plus pour le conserver »,

- « Je peux être plus rapidement opérationnel qu’un jeune, fort de mon expérience du travail »

- « Mon expérience professionnelle m’aidera à comprendre plus rapidement vos enjeux et votre organisation, surtout s’ils sont complexes »,

- « Je peux m’appuyer sur mes anciens réseaux professionnels »,

- « J’ai envie de transmettre mon savoir-faire et mes valeurs »

- « J’ai moins de contraintes horaires (familiales) et pourrai me déplacer plus facilement »,

- « Je peux éventuellement accepter un salaire inférieur à ma valeur réelle, à condition d’avoir des contreparties (sens, reconnaissance, responsabilités, sécurité, etc.) »

- « J’ai déjà fait mes preuves professionnelles et suis intéressé par d’autres types de reconnaissance que les titres, les primes et les augmentations de salaire »,

- « J’ai d’autres ambitions professionnelles que celles de monter dans la hiérarchie »,

- « J’attache beaucoup d’importance au travail des autres : je sais faciliter, mettre en valeur, former, accompagner, prendre du recul, utiliser l’expérience du passé, etc. »

- « J’ai envie de me prouver à moi-même et aux autres que l’âge n’est pas un handicap, comme on essaye de le faire croire ».

- …

Pour valoriser votre âge auprès d’un employeur, il est aussi utile de connaître leurs préjugés à l’égard des seniors. Saisissez toutes les occasions de démontrer que vous êtes différent.

« Trop cher »
Vous l’êtes d’autant moins que vous êtes prêt à décrocher de votre ancienne rémunération pour travailler dans un secteur qui est plus en accord avec vos valeurs et faire un travail auquel vous croyez.

« Donneur de leçons »,
Vous savez que c’est un risque quand on a une longue expérience professionnelle mais vous arrivez dans un nouveau Secteur et vous avez conscience que vous aurez beaucoup de choses à apprendre des autres.

« Moins flexible et moins adaptable »
Vous ne le serez pas si l’on prend le temps de vous expliquer les choses et si l’on vous donne le temps de vous adapter.

« Peur de vous sentir à l’étroit dans le nouveau poste, sentiment de déclassement"
Vous ne l’aurez pas si votre choix est délibéré et si vous avez des contreparties notamment en termes de sens et d’utilité sociale,

« Moins résistant et moins endurant »
Tout dépendra de votre motivation et de votre enthousiasme dans le travail.

« Difficulté d’apprentissage »
C’est normal, d’où l’importance de vous détendre, d’accepter que c’est difficile et de vous faire confiance,

« Manque d’ouverture aux autres âges »
C’est effectivement le cas de celles et ceux qui n’acceptent pas qu’un jeune ne « fonctionne » pas comme un senior. Ils sont différents mais souvent complémentaires.
Après s’être focalisées sur la question de l’âge, les entreprises commencent à s’intéresser à la diversité des âges pour développer la coopération entre les générations. Chaque génération a quelque chose à apprendre de l’autre. Tutorat, parrainage, tutorat inversé, mentorat… s’appuient sur la différence et la complémentarité entre les âges.
L’âge va redevenir une richesse en entreprise, pour les jeunes autant que pour les « seniors ».

Quelques attitudes aidantes pour faire oublier votre âge… :

- Je suis positif et enthousiaste !
- Je me centre sur les besoins de mon interlocuteur et de son entreprise,
- Je reconnais humblement mes limites et parle simplement de mes atouts
- Je mets en avant mon potentiel (ce que je vais apporter dans l’avenir),
- J’apprends à vendre mes compétences,
- Je fais "envie plutôt que pitié",
- Je démontre, j’illustre, je donne des exemples…plutôt que d’affirmer,

En conclusion :

Nous avons tous rencontré des jeunes déjà vieux avant l’âge et des personnes âgées étonnamment jeunes. Jeunesse et vieillesse n’ont rien à voir avec l’âge ! C’est un état d’esprit.

Enthousiasme, capacité à s’étonner et à étonner, légèreté, humour, témérité, énergie, tonicité, confiance dans l’avenir sont autant de qualité qui feront oublier votre âge à votre interlocuteur.

Alors, il ne verra que vos compétences et votre vécu professionnel. Il imaginera tout ce que vous allez pouvoir lui apporter. L’envie de vous recruter fera le reste.

Dans le secteur de l’ESS comme dans le secteur classique, la part du feeling est déterminante : A compétences égales, « Est-ce que je me vois travailler avec cette personne ? » est la question « jocker » qui emporte souvent la décision du recruteur.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

1 vote
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Seniors Compétences

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux