Vers une reconnaissance du droit de publication pour les mineurs

Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques
> Vers une reconnaissance du droit de publication pour les mineurs

Publié le jeudi 31 mars 2016

Aujourd’hui, seuls les élèves majeurs peuvent être nommés directeur/trice de publication d’un journal lycéen. Faut-il abaisser cet âge requis à 16 ans pour favoriser un peu plus le droit d’expression des jeunes ?

C’était tout le débat de la matinée de réflexion organisée ce mercredi 16 mars par l’Observatoire des pratiques de vie lycéenne, dont la FCPE est membre. Juristes, sociologues, chercheurs et acteurs de la communauté éducative ont pu apporter leur expertise lors de deux tables rondes sur les enjeux d’un tel changement. L’essentiel à retenir a été formulé par Guillaume Prigent, avocat de Reporters sans frontières : « Aujourd’hui, dire qu’il ne faudrait pas abaisser l’âge requis pour protéger les mineurs de risques juridiques majeurs est un faux argument. Les journalistes lycéens peuvent déjà être poursuivis en qualité de complices du directeur de publication. Les jeunes prennent davantage de risques en commentant sur les blogs et les réseaux sociaux ».


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Laurence Guillermou (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux