Violences contre la CFDT : La liberté d’opinion doit être valable pour tous

Confédération Française Démocratique du Travail
> Violences contre la CFDT : La liberté d’opinion doit être valable pour tous

Publié le mardi 21 juin 2016

Depuis plusieurs semaines, la CFDT fait face à de multiples attaques et agressions. Après les injures à l’encontre de nos militants, dans les entreprises et sur les réseaux sociaux, des dégradations de plusieurs locaux CFDT ont eu lieu sur tout le territoire et un drapeau de la CFDT a été brûlé lors de la dernière manifestation parisienne.

Dans une démocratie, la liberté d’opinion est valable pour tous. Aujourd’hui, cette liberté n’est pas respectée. Malgré leur colère, les militants CFDT font preuve de sang-froid face à ceux qui justifient la violence pour défendre leurs idées. Mais cette intolérance et cette violence sont insupportables, notamment pour les salariés de la CFDT qui sont présents dans les locaux et doivent faire face à ces actes violents.

La CFDT ne partage pas cette conception du débat et du syndicalisme. Face à cette montée de violence, la CFDT en appelle au respect de ses militants et des idées qu’elle défend. Elle se réserve le droit de saisir la justice à chacune des agressions subies.

Dans un contexte particulièrement tendu dans notre pays, la CFDT appelle l’ensemble des acteurs à la responsabilité, au respect et à l’apaisement.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

Messages

  • Militant CFDT et comme on dit "en responsabilité" de longue date, quelque soient parfois les désaccords avec la ligne officielle de notre organisation, j’ai toujours apprécié la démocratie au sein de notre organisation et son rapport aux salariés.
    Les différentes marques d’agression à l’égard de la CFDT sont intolérables dans un régime démocratique de tolérance et de respect, dont se prévalent pourtant par ailleurs les représentants des auteurs de ces actes.
    Les représentants du centralisme "pseudo" démocratique sont aux abois, ils ne font pas confiance à la leur base pour défendre les travailleurs au plus près des réalités.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La CFDT

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux