Comment trouver le meilleur rachat de crédit du marché ? Notre guide 2019.

Si vous songez regrouper vos dettes, vous souhaitez forcément trouver le meilleur rachat de crédit du marché. Car lorsque ce montage est optimal, il vous permet d’augmenter votre trésorerie ainsi que votre pouvoir d’achat de manière significative. Toutefois, si vous ne faîtes pas attention, le rachat de crédit peut aussi générer des frais supplémentaires. Du coup, il perd de son intérêt et devient même contre-producteur.

Nous avons rédigé ce guide afin de vous aider à trouver le meilleur rachat de crédit du marché,. Vous y trouverez des conseils pratiques, des pistes de réflexion mais aussi des indications concrètes. Bien évidement, toutes les informations réunies sont objectives, d’ailleurs, nous vous invitons vivement à vous forger une opinion personnelle. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser le simulateur ci-dessous. En fonction de vos besoins, vous obtiendrez un panorama des différentes offres présentes sur le marché.

Ce formulaire est totalement gratuit, ne prends que quelques minutes et ne vous engage à rien du tout.

 

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ?

Avant toute chose, il est important que vous ayez une idée précise de ce qu’est et implique un rachat de crédit. D’ailleurs, je vous invite d’ores et déjà à compléter votre lecture avec cet article : Le rachat de crédit est-il un choix judicieux ?

Définition du rachat de crédit.

En réalité, légalement on ne parle pas de rachat de crédit, mais de regroupement. D’ailleurs ce terme est beaucoup plus parlant puisqu’il s’agit effectivement de regrouper plusieurs dettes en une seule mensualité. Cette opération financière concerne donc plusieurs créances qui peuvent d’ailleurs provenir de différents établissements financiers.

Bon à savoir ... Bon à savoir ...
Le rachat d’une seule créance n’est pas possible, vous pouvez par contre renégocier les termes de votre contrat. Le rachat du prêt immobilier est toutefois possible, uniquement au près d’un nouvel établissement financier.

Vos crédits peuvent donc provenir de différents organismes et peuvent également être de différentes nature. C’est à dire que vous pouvez regrouper votre prêt immobilier avec un ou plusieurs crédit à la consommation. Pour rappel, un crédit à la consommation peut être : un crédit affecté (comme le crédit auto ou le crédit travaux), un crédit renouvelable ou encore un prêt personnel.

Selon la nature prédominante des crédits que vous allez regrouper, on a à faire à différents types de rachat de crédit :

  • Cas n°1 : vous ne regroupez que des crédits à la consommation ou la part du prêt immobilier ne dépasse pas les 40%. Alors votre rachat de crédit est soumis aux règles propres du crédit à la consommation.
  • Cas n°2 : La part du prêt immobilier constitue à plus de 60% votre regroupement de crédit. Il obéit alors aux règles propres du prêt immobilier.

Dans le cas n°1, on parle de rachat de crédit conso. Si vous souhaitez en savoir plus à son sujet, je vous invite à consulter notre article dédié : qu’est-ce que le rachat de crédit conso ?

Pourquoi regrouper vos crédits ?

Le rachat de crédit est un montage financier très en vogue. Et cela n’a rien d’étonnant puisqu’il présente en effet plusieurs avantages :

  • Gestion de budget simplifiée. Au lieu d’avoir plusieurs crédits dont les conditions de remboursement diffèrent, vous n’avez plus qu’une seule mensualité, auprès d’un seul organisme de crédit.
  • Augmente le pouvoir d’achat. En diminuant le montant de vos mensualités, le rachat de crédit vous permet de générer un surplus de trésorerie.
  • Vous permet de constituer une épargne ou de financer un nouveau projet.

Le rachat de crédit est donc une opération intéressante. Toutefois, comme nous le verrons un peu plus tard, il est important de prendre en compte tous les paramètres de votre prêt. Certains frais, une durée de remboursement mal calculée, un TAEG peu avantageux et le montage perd de son intérêt. Il peu même générer une perte d’argent et empirer la situation sur le long terme.

A qui s’adresse le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est arrivé en France dans les années 80, alors que le taux d’endettement des ménages était au plus haut point. A cette époque, le crédit à la consommation – et surtout le revolving – n’étaient pas assez réglementés. Et beaucoup de personnes se sont embourbées dans les dettes. C’est pour cela que le rachat de crédit est souvent présenté comme une solution au surendettement. D’ailleurs, vous pouvez lire : le rachat de crédit est-il une option en cas de surendettement ?

Meilleur rachat de crédit

En réalité, il conviendrait plutôt de parler de prévention au surendettement, plutôt que de solution. En effet ce crédit est soumit au mêmes conditions d’éligibilité que n’importe quel autre crédit. Les ménages surendettés ne pourront donc pas y avoir accès. Le rachat de crédit s’adresse donc aux personnes qui ont contracté plusieurs dettes mais dont les ressources restent suffisantes pour y faire face. En effet la banque vérifiera votre solvabilité :

  • Le taux d’endettement, qui mesure votre capacité de remboursement, doit être inférieur à 33%. Pour le calculer, il vous suffit de diviser les charges fixes par les revenus et de multiplier le résultat par 100.
  • La stabilité professionnelle, un contrat CDI ou des CDD qui s’enchaînent sans délai. A défaut, un co-emprunteur qui répond à ces critères.
  • Les antécédents bancaires, ne jamais avoir eu de retard de paiement et ne pas être inscrit sur les fichiers de la Banque de France.

Bien entendu, le rachat de crédit s’adresse également aux personnes dont la situation financière est pérenne. Que ce soit pour constituer une épargne ou pour financer un nouveau projet.

Le meilleur rachat de crédit : quels critères faut-il prendre en compte pour bien comparer les offres ?

Le meilleure rachat de crédit dépend avant tout de vos besoins et de votre situation. Mais également des conditions de l’offre que l’on vous fait. Nous allons donc tout de suite voir quels sont les paramètres auxquels vous devez être attentif au moment de comparer les offres entre elles.

Le TAEG.

Lorsque l’on cherche le meilleur rachat de crédit, le premier critère que l’on a l’habitude de regarder, c’est bien sûr le TAEG. Il englobe tous les frais relatifs à votre prêt : les intérêts bancaires, mais aussi les frais de dossier, le coût de l’assurance ou encore, les frais de garantie dans le cas du prêt immobilier. Le Taux Annuel Effectif Global est encadré par la loi qui définit chaque année. C’est ce que l’on appel le taux d’usure. Il s’agit d’un plafond imposé aux organismes de crédit.

Le TAEG est un pourcentage qui varie en fonction de la somme empruntée. Il est donc important de toujours le comparer à partir du même montant. Généralement, plus la somme prêtée est importante et plus le TAEG sera faible. Mais plus la durée de remboursement aura tendance à être longue. Ce qui augmente le coût global de l’opération. Comme vous l’aurez compris, pour comparer correctement les offres entres elles vous devrez donc également définir la durée de remboursement.

Bon à savoir ... Bon à savoir ...
Le taux d’endettement doit obligatoirement figurer sur votre contrat de crédit. Dans le cas contraire, le juge peut annuler totalement ou partiellement les intérêts.

Bien entendu, vous n’avez pas besoin de calculer le TAEG. La grande majorité -pour ne pas dire tous – des organismes de crédit mettent à votre disposition un simulateur de crédit. Servez-vous en pour comparer le TAEG proposé, en variant le montant et la durée de remboursement.

Les frais de dossier.

Comme nous venons de le voir, les frais de dossier sont compris dans le TAEG. Pour autant, son montant n’est pas fixe et varie d’une banque à l’autre. Il s’agit d’ailleurs de l’un des paramètres que vous pouvez négocier afin d’obtenir un TAEG plus intéressant. Ces frais sont généralement comprit entre 0.80% et 1.20% du montant financé, ce qui n’est pas négligeable. Même si, ce ne sont en réalité pas les frais les plus intéressant à négocier. Certains experts préconisent en effet de se concentrer d’avantage sur l’intérêt débiteur ainsi que sur les primes d’assurances.

Quoi qu’il en soit, pour obtenir une ristourne ou même être exonéré de ces frais de dossier, la banque vous demandera en général de domicilier vos revenus chez elle. Si vous-vous adressez à votre banque principale, vous savez donc d’ores et déjà quel point négocier pour obtenir une meilleure offre !

Vous constaterez que certaines banques ne facturent aucun frais de dossier. Mais cela ne veut pas forcément dire que le coût global de l’emprunt sera plus intéressant que chez un concurrent qui facture les frais de dossier. Rappelez-vous que ces frais sont compris dans le calcul du TAEG. C’est donc bel et bien le TAEG qu’il faut prendre comme base de comparaison. Frais de dossier offert ou non.

La souplesse des remboursement.

Le rachat de crédit suppose un prêt sur le long terme. Ce qui suppose des imprévus ! Il est donc très important de pouvoir compter avec une certaine flexibilité de la part de votre organisme de crédit. Car, si le remboursement anticipé est une clause obligatoire qui concerne tous les crédits, celle du report des échéances ne l’est pas ! Ni celle de la mise en pause du remboursement. Ou celle qui vous permet de réduire et d’augmenter vos mensualités.

Qui offre le meilleur rachat de crédit ?

Ne sous-estimez pas ce critère et n’hésitez pas à négocier ses clauses si elles ne figurent pas dans votre contrat. Le meilleure rachat de crédit devrait vous simplifier la vie, non pas peser sur elle !

La rapidité des démarches.

Enfin, dernier critère que vous pouvez prendre en compte au moment de choisir le meilleur rachat de crédit, et bien c’est la rapidité des démarches. Surtout si votre situation financière est particulièrement fragile. Car, et je ne vous apprend rien : le temps, c’est de l’argent ! C’est d’ailleurs bien pour cela que la plupart des banques ont ouvert des succursales 100% en ligne. Et c’est vers ce type d’établissement que je vous conseille de vous diriger.

Ce genre de plateforme vous permet en effet de réaliser une demande de rachat de crédit en ligne. Vous obtenez une réponse de principe de manière pratiquement immédiate, et il ne vous reste plus qu’à envoyer les pièces justificatives nécessaires en vue de la signature du contrat. Certains établissements utilisent la signature électronique et vous économisez ainsi le délais d’envoi postal.

A contrario, les banques traditionnelles requiert souvent un premier rendez-vous avec un conseillé. Puis un second. Voir un troisième. Le tout, souvent en jour de semaine, avant 16 h de l’après-midi. Ce qui est loin d’arranger la plupart d’entre nous !

Trouver le meilleur rachat de crédit : bien définir son projet.

Vous l’aurez compris, trouver le meilleur rachat de crédit se résume à comparer les TAEG des différentes banques en ligne. Mais pour que votre recherche soit efficace, vous devez d’abord définir votre projet. Après tout, ce n’est que comme ça que vos simulations de rachat de crédit seront parlantes.

Les démarches pour trouver le meilleur rachat de crédit.

Le montant à emprunter.

Avant toute chose, il est important de connaître avec précision le montant que vous souhaitez emprunter. Jusque là vous aviez peut-être une idée plus ou moins précise de la chose, mais il va falloir prendre votre calculatrice et commencer les calculs concrets.

Bon à savoir ... Bon à savoir ...
Si le montant total à emprunter est inférieur à 50.000 €, votre rachat de crédit sera difficilement rentable. Emprunter une somme élevée est la garantie d’obtenir de petites mensualités au meilleur TAEG possible.

Pour calculer le montant que vous allez emprunter, plusieurs frais sont à prendre en compte, dont l’IRA : Indemnités de Remboursement Anticipé. Tous les contrats de crédits comportent une clause relative au remboursement anticipé du prêt. Car c’est un droit encadré par la loi. Et dans le cas d’un remboursement anticipé lié à un rachat de crédit, vous devrez vous acquittez d’un certain pourcentage qui varie en fonction du capital restant dû et de la durée de remboursement restante. Et bien sûr, de la nature de votre crédit. Ainsi :

  • Crédit consommation : les pénalités ne pourront dépasser les 0,5% du capital dû si le contrat se termine dans moins d’un an. Dans le cas contraire, elles pourront atteindre 1%.
  • Prêt immobilier : les pénalités de remboursement anticipé sont fixées à maximum 6 mois d’intérêts du capital au TAEG actuel. Ou bien à 3% du capital dû. On prendra la valeur la plus faible des deux.

Le meilleur rachat de crédit est d’abord celui qui ne vous coûte rien. Au contraire, il vous rapporte ! C’est à dire qu’il permet de couvrir tous les frais qui lui sont liés. Avec un surplus. Vous pouvez donc en profiter pour rajouter une petite marge, qui prendra en compte le temps que vous avez passé à faire les démarches. Ou simplement pour vous assurer un surplus de trésorerie. Rappelez-vous que le rachat de crédit est intéressant lorsqu’il concerne des sommes importantes.

La durée de remboursement.

L’organisme de crédit vous proposera différentes durées de remboursement parmi lesquelles vous pourrez choisir celle qui vous convient le mieux.

  • Rachat de crédit immobilier : la durée maximale de remboursement est de 25 ans.
  • Rachat de crédit consommation : dans ce cas, la durée de remboursement maximale est de 12 ans (144 mois) si vous êtes locataire ou hébergé. Et de 15 ans (180 mois) si vous êtes propriétaire.

De prime à bord, on aurait tendance à choisir une durée de remboursement longue. En effet cela nous permet de bénéficier de petites mensualités et donc d’augmenter d’avantage notre pouvoir d’achat. D’ailleurs, le rachat de crédit conso sur 12 ans est l’une des formules les plus populaires de toutes. Mais attention, sur le long terme, l’opération s’avère aussi plus coûteuse ! Pour autant, ce la ne signifie pas qu’il faille s’orienter vers des durées de remboursements excessivement courtes. Car vos mensualités resteraient à peu près égales et vous ne bénéficierez pas d’un surplus de trésorerie intéressant. Il faut donc trouver le bon équilibre. Le juste milieu.

Pour cela, et bien il faut prendre votre courage à deux mains et faire, encore et encore, des simulations. Ou demander l’aide d’un spécialiste. Cela vaut peut-être la peine, car vous pourrez même inclure ses honoraires dans le montant total de votre emprunt. Du coup, ce service ne vous coûtera rien et vous aurez la certitude d’avoir dénicher le meilleur rachat de crédit.

Qui offre le meilleur rachat de crédit ?

Vous savez ce qu’est un rachat de crédit. Vous pouvez déterminer s’il est adapter à votre situation. Et vous avez en tête les critères de sélection. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer à l’assaut des simulateurs de crédits ! Pour vous orienter dans vos recherches, voici quelques informations utiles concernant les principaux prestataires de ce genre de service bancaire. Notez que l’ordre dans lequel sont présentés ses organismes est complètement aléatoire. Ce paragraphe n’a pas pour vocation de faire la promotion de l’un d’entre eux, mais simplement de vous fournir quelques pistes de recherche.

Cetelem.

La marque du BNP Paribas oeuvre sur le marché du crédit à la consommation depuis 1957. Elle s’est implantée dans une trentaine de pays européens et compte aujourd’hui plus de 27 millions de clients. Cetelem est ce que l’on appelle : une valeur sûre. Si vous souhaitez en savoir plus à son sujet, lisez : notre avis concernant Cetelem.

Cetelem rachat de crédit.

Vous pouvez réaliser une simulation chez eux, que votre rachat de crédit soit à prédominante consommation ou immobilière. Ce qui est un plus puisque ce n’est pas le cas de tous les organismes de crédits. Par exemple Banque Casino ne propose que des rachats de crédit à la consommation.

En ce qui concerne le TAEG proposé, malheureusement je ne peux pas vous donner d’information précise. Ni même vague. Cette valeur dépend en effet d’un grand nombre de critères et le site ne donne aucun ordre de grandeur. Je ne peux pas non plus vous en dire plus sur la souplesse du remboursement …

Cofidis.

Filiale du Crédit Mutuel, Cofidis est un autre pionnier du secteur. Crée en 1982, la marque est à l’origine du succès du catalogue les 3Suisses. C’est aussi à cet organisme que l’on doit le système de simulateur de crédit en ligne. Cela explique peut-être pourquoi leur simulateur est si simple et intuitif à utiliser. D’ailleurs, cette fois, j’ai pu collecter les infirmations dont j’avais besoin en quelques cliques seulement.

Cofidis

Seul petit bémol, les offres ne concernent que le rachat de crédit à la consommation. Si tel est votre cas, vous pourrez emprunter entre 3000 € et 80.000 €. Pour une durée de remboursement maximale de 12 ou 15 ans, selon votre cas. A titre indicatif, le TAEG rôde autour des 5.5 %, ce qui est dans la moyenne. Cela varie en fonction du montant emprunté et du nombre de mensualités.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Cofidis, vous pouvez lire : notre avis concernant Cofidis.

La Société Générale.

Pour compléter ce trio de tête : la Société Générale, bien sûre. Poids lourd de notre secteur bancaire, la Société Générale a été fondé en 1864, dans le but précis de favoriser le développement de l’industrie et du commerce en France. Aujourd’hui le groupe compte avec plus de 150.000 collaborateurs, répartis dans près de 70 pays.

Encore une fois, ce produit s’adresse aux personnes qui souhaitent financer un rachat de crédits à la consommation. Si tel est votre cas, le montant minimal d’emprunt est de 1500 €, il n’y a pas de plafond. La durée de remboursement maximale est de 7 ans. Le TAEG, tout comme celui de ses homologues, rôde autour de 5.5%. Ce qui fait de cette offre une option idéale pour ceux d’entre vous qui ont un faible montant à emprunter.

Côté souplesse de remboursement, vous pourrez reporter vos échéances 3 fois dans l’année ainsi que choisir de les augmenter ou de les réduire.

Younited Credit.

Je clôturerais cet article avec un petit mot au sujet de Younited Credit. Cet organisme de crédit fonctionne un peu différemment et mérite d’être cité. En effet, Younited Credit propose des prêts entre particuliers. Ce qui ne change pas grand chose pour vous au niveau des démarches, mais qui peut toutefois se révéler être intéressant au niveau du TAEG proposé.

Younited Credit

Comme vous pouvez l’apprécier sur cette capture d’écran, le TAEG offert sans ce cas précis est effectivement bien en dessous de celui de ses concurrents. Quoi qu’il en soit, rien ne vaut une simulation de votre situation précise que je vous laisse le soin de faire. Attention toutefois, le résultat de cette simulation vous est envoyée par mail. Ne vous étonnez pas si vous recevez des relances intempestives …