Faire un crédit en Espagne en étant Français et obtenir son prêt

Comme vous avez pu le voir dans notre article « crédit a l’étranger pour Français en ligne« , il est possible de souscrire un prêt à l’étranger grâce à l’uniformisation du marché du crédit. Cette solution présente peu de risques et des avantages considérables. Autre point essentiel : il est primordial de respecter la législation en vigueur dans le pays choisi.

Parmi les pays prisés par les Français pour contracter un prêt, il y a l’Espagne où les conditions d’octroi sont presque similaires à celles de la France. Mais comment souscrire un crédit en Espagne pour un Français ? Quels sont les avantages et risques d’une telle décision ?

Pourquoi souscrire un prêt à l’étranger est-il intéressant pour un Français ?

Contracter un crédit dans un pays comme l’Espagne est une solution intéressante pour les personnes faisant face à un interdit bancaire en France. A cause de cette situation financière difficile, les banques françaises ne souhaitent pas s’engager et n’autorisent pas la souscription d’un crédit à une personne fichée. Solution pour faire un emprunt : se tourner vers une banque étrangère. Cette dernière n’a pas accès au fichier national des interdits bancaires et accepte donc la souscription d’un crédit à un Français faisant face à une interdiction bancaire.

Outre les personnes en interdit bancaire, tout le monde peut bien entendu souscrire un crédit à l’étranger. Cette solution est notamment intéressante pour les frontaliers, car il est très simple de passer la frontière pour ouvrir un compte, rencontrer un conseiller…

En se tournant vers un pays étranger pour faire un prêt, vous aurez aussi la possibilité de profiter de taux attractifs et de durées de remboursement plus longues.

Grâce à l’uniformisation du marché du crédit, vous pouvez donc contracter un crédit en Espagne : crédit immobilier, crédit à la consommation… En fonction de vos besoins du moment, optez pour le prêt qu’il vous faut, mais attention aux risques !

Pourquoi choisir l’Espagne pour contracter un prêt ?

Faire un crédit en Espagne est chose courante pour les Français. L’avantage des banques espagnoles est que les conditions d’octroi d’un prêt sont presque similaires à celles de la France. Certaines pièces justificatives sont notamment demandées comme une pièce d’identité, les relevés de compte en banque… Mais emprunter en Espagne n’est pas sans risque.

Les risques de souscrire un crédit en Espagne

Credit en Espagne pour FrancaisAvant de souscrire un prêt dans une banque en Espagne, il est important de bien vous renseigner sur les organismes prêteurs du pays. Se rendre directement sur place est la meilleure solution pour établir un premier contact avec un conseiller, pour vous renseigner sur les différentes offres proposées, pour connaître les conditions et exigences de l’organisme et pour mieux juger de la fiabilité de l’établissement.

Si vous ne parlez pas espagnol, n’hésitez pas à faire appel à un traducteur agréé pour vous faire traduire. En effet, en cas de non-compréhension, il sera impossible pour votre interlocuteur de bien comprendre votre demande et de votre côté, il vous sera très difficile de poser vos questions et d’expliquer clairement vos attentes.

Faire un crédit à la consommation en Espagne

En 2008, l’Union européenne a adopté une directive visant à ouvrir le marché européen du prêt à la consommation pour que chaque personne européenne puisse souscrire un crédit à la consommation dans le pays qu’elle souhaite. C’est d’ailleurs pour cette raison que les établissements bancaires européens présentent des informations similaires comme le TAEG (taux annuel effectif global).

Pour faire un crédit à la consommation à l’étranger, la première chose à faire est d’ouvrir un compte en banque dans le pays (ici l’Espagne). Une fois votre compte ouvert et alimenté, vous pourrez faire votre demande de crédit, à condition de présenter des garanties solides. Pour faire votre demande, vous devez constituer un dossier qui sera examiné par l’organisme. Une fois vérifié, il vous livrera sa réponse.

Crédit en Espagne pour Français : comment faire sa demande de prêt ?

Le choix de son établissement prêteur

Lorsque l’on décide de faire un emprunt en Espagne (ou ailleurs), la première étape est de bien choisir son organisme prêteur. Pour cela, plusieurs alternatives s’offrent à vous comme la visite sur place et la recherche sur internet. La première est la meilleure solution, car vous pourrez avoir un premier aperçu sur l’agence et établir un contact direct avec un conseiller.

Internet est de son côté une solution pratique. En effet, vous pourrez comparer en quelques clics les offres des différentes banques espagnoles et choisir celle qui répond le plus à vos attentes. Pour certains établissements, vous aurez même la possibilité de contracter un crédit directement en ligne.

Si le web est synonyme de praticité et de gain de temps (le déplacement sur place est évité), n’oubliez pas que la souscription d’un crédit à l’étranger doit se baser sur une relation de confiance. C’est un engagement à ne pas prendre à la légère ! Mieux vaut donc se déplacer sur place pour rencontrer un conseiller qui pourra vous renseigner sur les offres se présentant à vous, sur les conditions d’octroi d’un prêt…

La constitution de son dossier

Les modalités varient d’un établissement à un autre. Mais la première étape reste la constitution d’un dossier dans lequel plusieurs pièces justificatives doivent être ajoutées (pièce d’identité, relevés de compte en banque…). Ce dossier est essentiel, car il permettra à l’établissement d’analyser votre situation. Des garanties peuvent également vous être demandées. Ces dernières peuvent être : une prise de caution avec un garant, une domiciliation de revenus ou encore une hypothèque si vous avez acheté un bien.

Crédit en Espagne pour Français : une solution intéressante, mais non sans risque

Souscrire un crédit en Espagne pour un Français est donc une solution possible, mais cette décision doit être réfléchie. En effet, même si elle présente des avantages considérables, elle présente certains risques qu’il est important de prendre en considération.

faire un crédit en Espagne

Comme expliqué, contracter un prêt en Espagne est intéressant pour les frontaliers, mais également pour les personnes souhaitant emprunter malgré leur interdit bancaire en France. Pour emprunter en toute sécurité, voici quelques conseils :

  • Si vous n’êtes pas bilingue, faites appel aux services d’un traducteur agréé. Ceci facilitera grandement vos échanges et vous permettra d’exposer clairement votre demande. Pour choisir votre traducteur, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’ambassade de France du pays qui présente une liste de traducteurs agréés.
  • Renseignez-vous sur le taux nominal : si en France, le taux fixe peut être capé afin qu’il ne dépasse pas un certain pourcentage, dans certains pays européens, ceci n’est pas mis en place. Avant de souscrire votre crédit et avant de signer votre contrat, n’oubliez pas de vous renseigner sur cette condition.
  • Pensez au temps de réflexion accordé : en contractant un crédit à l’étranger, vous bénéficiez du délai Scrivener, un délai de 11 jours entre l’acceptation du prêt et l’utilisation du montant mis à disposition.

Contracter un crédit à l’étranger n’est donc pas un acte anodin. Il est essentiel de bien choisir son établissement prêteur et de prendre en compte les conditions de l’organisme pour souscrire un prêt en toute sérénité. Si vous envisagez de faire un prêt en Espagne, vous avez désormais toutes les informations entre les mains.

Envie d’en savoir plus sur les prêts ? Découvrez :