Crédit accepté à tous les coups : obtenir systématiquement son prêt conso !

Obtenir un crédit n’est pas toujours chose facile. Et il faut parfois beaucoup de préparation, et une bonne force de persuasion pour que votre banquier accepte de financer votre projet. Alors comment faire que son crédit soit accepté à coup sûr ? Dans cet article, nous ne vous partageons pas de solutions miracles, mais des conseils pour mettre toutes les chances de votre côté. Pour sortir vainqueur de ce parcours semé d’embûches, ces astuces sur la préparation de votre dossier, de votre rendez-vous, mais aussi sur les organismes prêteurs à contacter vous seront d’une grande aide.

Commencez par bien choisir votre crédit

Avant de vous lancer dans la préparation de votre dossier de crédit, la première chose à faire pour qu’il soit accepté est de bien choisir votre offre. Il existe de nombreuses solutions de prêts, chacune répondant à des profils et à des besoins bien spécifiques. Et avec des conditions que vous ne cocherez pas toujours. Mieux vaut les connaitre précisément pour que votre demande soit la plus crédible possible.

Par exemple, les personnes n’ayant aucun garant peuvent se tourner vers leurs proches. On parle alors de prêt familial, ou de reconnaissance de dette. Des démarches presque inexistantes (bien que faire signer un contrat auprès d’un notaire protège les deux parties). Attention cependant aux risques que cela peut faire reposer sur vos relations personnelles.

Comment obtenir son crédit ?

Si vous avez besoin d’une petite somme, un simple crédit à la consommation (dont le montant ne pourra pas dépasser les 25 000 euros) sera conseillé. Attention par contre à vos capacités de remboursement, car les durées de ces prêts sont très courts (moins de 3 ans). Les démarches restent aussi assez pénibles, avec l’obligation de fournir de nombreux justificatifs.

Si ces démarches vous découragent, envisagez un prêt sans justificatif. Une procédure à la fois simple et rapide, même si vous aurez toujours des documents à fournir. Par contre, les taux d’intérêt peuvent être très élevés.

Une autre solution qui pourrait vous convenir est le crédit renouvelable (si vous avez déjà emprunté de l’argent à votre banque. Les sommes prêtée sont très faibles (moins de 1 000 euros à rembourser sur 30 jours), mais vous aurez besoin de très peu de justificatifs, et d’une garantie minime (comme le RSA par exemple).

Dans tous les cas, un comparateur de crédit vous permettra de faire le tri et identifier la solution qui vous correspond le mieux.

La préparation du dossier et du rendez-vous

Une fois que vous aurez ciblé votre offre de crédit, passons à la préparation de votre dossier et du rendez-vous à la banque. C’est une étape essentielle pour avoir un crédit à tous les coups. L’objectif est de montrer le sérieux de votre projet, mais surtout vos capacités à rembourser votre emprunt en temps et en heure. Pour cela, vous aurez besoin de garanties sérieuses.

La meilleure chose à faire est de présenter un prévisionnel, ainsi que des preuves que vous avez les revenus (ou capacités financières) nécessaires pour verser les mensualités de votre emprunt. Si vous êtes une entreprise, votre carnet de commande peut faire l’affaire. Un particulier sera amené à présenter ses fiches de paye. Le tout est d’argumenter de votre stabilité financière, tout en restant le plus réaliste possible (si vous voulez être pris au sérieux).

Idem pour le rendez-vous. Avant de vous présenter face à votre banquier, il est recommandé de préparer votre discours afin de rester concis et clair. Commencez par présenter votre projet, et les raisons objectives qui le motivent. Puis votre situation financière. Demandez par exemple à vos proches (avec une expérience dans le domaine, si possible) de vous aider. Ils peuvent vous poser des questions types afin de développer votre confiance en vous et projeter votre sérieux à un interlocuteur tiers comme votre conseiller.

Trouvez des garants

Si vous voulez encourager votre banquier à accepter votre dossier, il est intéressant de trouver des garants. En effet, même si vous arrivez à démontrer votre capacité à rembourser votre emprunt, vous pouvez connaître un coup dur qui la remette en cause (maladie, perte de votre emploi). Une garantie (comme un apport personnel) rassurera votre banque. Elle sera parfois indispensable, notamment si vous comptez emprunter une somme importante. Dans ce cas, on vous demandera que votre garantie puisse au moins couvrir 20 à 30 % de vos besoins financiers.

Il peut s’agir d’une caution personnelle ou d’une hypothèque si vous êtes propriétaire pour les particulier, ou d’un gage comme votre fond de commerce pour les entreprises. Attention cependant à ne pas prendre de risques trop conséquents pour votre crédit. Si votre garantie est disproportionnée, votre dossier peut être refusé. Sachez que des solutions existent pour garantir votre crédit, comme une aide de la BPI (qui peut s’élever jusqu’à 200 000 euros) si vous êtes entrepreneur.

Multipliez vos chances en contactant plusieurs banques

Pour qu’un crédit soit accepté à coup sûr, il faut aussi éviter de mettre tous vos œufs dans le même panier. Plus vous déposerez de dossier (à condition qu’il ait tout de même une bonne chance d’être validé), moins vous courez le risque de ne pas réussir à sécuriser de financement pour votre projet.

Nous vous conseillons donc de présenter votre dossier à plusieurs banques. En particulier si vous avez besoin de cette somme le plus rapidement possible. Par exemple, es entrepreneur ayant besoin d’acheter un fond de commerce auront des délais très courts (d’environ 45 jours). Sachant qu’une demande peut mettre plus d’un mois, il serait extrêmement dangereux de mettre votre destin entre les mains d’un seul établissement bancaire.

Comment préparer son dossier d'emprunt ?

Si vous êtes dans le besoin, ou que vous n’avez aucune expérience dans le domaine, un comparateur de crédit, ou même un crédit peuvent vous être très utiles. Le premier sera gratuit (intéressant pour les petits crédits), mais le second peut vous coûter plusieurs centaines d’euros.

Les crédits les plus faciles à obtenir

Pour être sûr que votre crédit soit accepté, ou en tout cas vous assurer que vous ayez toutes les chances de l’obtenir, il est intéressant de connaître les organismes les moins regardants, ou les formes d’emprunt les plus faciles à décrocher. Bien sûr, plus vous aurez un profil correspondant aux attentes et critères d’éligibilité d’un organisme prêteur, plus vous serez assuré d’avoir une réponse positive. Mais dans tous les cas, il est impossible de vous la garantir à 100 %. Voici vers qui nous vous recommandons de vous tourner (même si vous êtes au chômage, interdit bancaire, ou que vous touchez un petit salaire).

Le prêt sur gage

Le prêt sur gage est une solution pour obtenir un crédit facilement, à condition que vous ayez uniquement besoin d’une petite somme. Il vous suffira de vous rendre dans votre crédit municipal avec un ou plusieurs objets de valeur, que vous laisserez en garantie contre une somme d’argent. Ensuite, libre à vous de rembourser votre emprunt, ou d’abandonner vos objets qui seront ensuite revendus aux enchères.

Sont généralement acceptés :

  • les objets en or ou en argent ;
  • les œuvres d’art ;
  • les vêtements ou accessoires de luxe ;
  • l’horlogerie ;
  • les meubles d’antiquaires ;
  • les grands crus ;
  • les objets de collection.

Par contre, l’électroménager ou les objets électroniques (télévision, pc, etc.) ne seront généralement pas acceptés.

Vous devrez également apporter plusieurs justificatifs. Notamment :

  • une pièce d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une preuve d’achat pour votre gage.

Vous recevrez votre crédit en liquide (s’il est de moins de 3 000 euros). Au-dessus, il vous sera versé par chèque de banque ou directement sur votre compte.

La CAF

Cette solution est envisageable si vous vous trouvez dans une situation difficile uniquement. Car la CAF, qui n’est pas un organisme prêteur, est assez difficile à convaincre. Cependant, il reste ouvert même aux personnes à qui l’on refuse systématiquement une demande de crédit (comme les interdits bancaires).

Préparer son dossier de demande de crédit

Vous pouvez opter pour un prêt préventif (destiné à la réinsertion). Vous pourrez recevoir entre 200 et 1 250 euros en cas de situation exceptionnelle (impayés, panne de voiture, etc). Parmi les autres conditions à remplir, vous devrez avoir remboursé tout autre emprunt contracté auprès de la caf. L’objectif est de vous aider à retrouver un véhicule (d’où le financement de l’achat d’un nouveau véhicule).

Autre possibilité, un prêt de la caf pour vous équiper (acheter des meubles ou de l’électro-ménager. Attention cependant, car les solutions peuvent varier d’une région à l’autre. On vous demandera le plus souvent de communiquer le devis de votre commerçant, et de présenter un contrat de prêt. C’est ensuite la CAF qui réglera directement ce dernier.

Les prêts associatifs et le microcrédit personnel

Certaines associations proposent des solutions de micro-crédit pour aider les personnes les plus vulnérable à ne pas perdre pied financièrement et socialement. Vous pourrez emprunter jusqu’à 3 000 euros afin de repartir du bon pied ou de vous sortir d’une impasse.

Parmi les organismes prêteurs, on trouve notamment les Restos du Coeur. Mais aussi et surtout la Croix Rouge, qui lutte contre l’exclusion bancaire. Ces crédits personnels ont des taux très faibles (moins de 4 %) afin d’éviter le surendettement. Vous pourrez emprunter entre 300 et 3 000 euros, à rembourser sur une période de maximum 3 ans. Vous devrez cependant présenter un projet spécifique, et ne pas faire une demande uniquement pour vos dépenses personnelles ou régler des factures.

Emmaus propose également le crédit SOS Famille. Initié pour lutter contre la précarité financière, il vous accompagnera sur le long terme, jusqu’à ce que vous ayez retrouvé une stabilité financière.

L’ADIE pour monter votre entreprise

L’ADIE est également une solution de micro-crédit destinée aux entrepreneurs qui souhaitent monter leur entreprise. En plus d’un accompagnement pour le montage de votre projet, elle se chargera de prendre le relai des banques qui refusent certainement votre dossier par manque d’expérience ou de garant.

Les financements peuvent aller jusqu’à 10 000 euros, mais vous pouvez également recevoir un prêt d’honneur de 3 000 euros supplémentaire à taux 0. Ainsi qu’un financement NACRE (lui aussi à taux 0) de la même valeur que votre micro crédit.

Le FASTT pour les intérimaires

Si vous n’avez pas de revenu fixe parce que vous êtes en intérim, le FASTT peut être une solution idéale pour vous. Cette aide à vocation à la fois professionnelle et sociale fonctionne comme l’ADIE, et vous permettra d’emprunter de petites sommes d’argent, avec des facilités de remboursement et des taux d’intérêt très faible.