Crédit renouvelable sans justificatif : qu’est-ce que le prêt revolving sans condition ?

Crédit renouvelable sans justificatif : qu’est-ce que le prêt revolving sans condition ?

Parmi les moyens d’emprunt, il y a : le crédit renouvelable sans justificatif. Pratique et flexible, ce type de prêt séduit de nombreux ménages. Pour cause : il est plus facile à obtenir qu’un prêt personnel et offre plus de liberté qu’un crédit affecté.

En effet le crédit renouvelable permet d’obtenir rapidement et facilement de l’argent afin de faire face à une dépense imprévue ou extraordinaire.

Délivré soit par un établissement de crédit, soit par une banque ou encore par une grande enseigne, le crédit renouvelable apparaît comme une alternative pratique pour tous ceux dont le revenu est insuffisant pour pouvoir emprunter ou qui ne disposent pas de toutes les pièces justificatives requises.

Toutefois le crédit renouvelable sans justificatif est à double tranchant. Les taux d’intérêts pratiqués sont élevés et sans une bonne gestion de budget, il y a risque de surendettement.

Alors, le crédit renouvelable sans justificatif est-il une alternative intéressante ? Décryptage.

Qu’est-ce que le crédit renouvelable sans justificatif ?

Premier point à élucider : la définition du crédit renouvelable afin de bien cerner le type de crédit à la consommation sur lequel nous allons nous pencher. Car, comme vous le savez, il en existe plusieurs sortes.

Le principe du crédit renouvelable.

Comme je vous le disais, le crédit renouvelable appartient à la catégorie des crédits à la consommation. C’est-à-dire que la somme empruntée pourra être utilisée pour un bien ou un service.

Tout comme le prêt personnel, le crédit renouvelable constitue un emprunt non-affecté. Cela signifie que l’emprunteur est libre de disposer de l’argent comme bon lui semble. Toutefois, ces deux types d’emprunt sont bien différents :

  • Le prêt personnel permet d’obtenir jusqu’à 75 000 € et son remboursement se fait par mensualités fixes. Celles-ci dépendent de la durée de remboursement convenue avec la banque. L’ensemble de la somme empruntée est disponible 48 h après l’obtention du près et son remboursement commence dès le premier mois.
  • Le crédit renouvelable permet d’emprunter jusqu’à 6000 €. Cette somme constitue une sorte de cagnotte dans laquelle l’emprunteur est libre de piocher en cas de besoin. Celle-ci est reconstituée de manière permanente par le remboursement des échéances.

Autre grande différence entre ces deux types de prêt à la consommation : le TAEG appliqué. Comme vous-vous en doutez, le TAEG du crédit renouvelable est bien souvent largement supérieur à celui qui est proposé dans le cadre d’un prêt personnel.

Par ailleurs, contrairement au prêt personnel, le crédit renouvelable peut être octroyé par une enseigne de crédit ou un magasin. Comme nous le verrons un peu plus tard dans notre article, il existe à ce sujet 3 types de cartes de crédit renouvelable, qui dépendent de l’établissement de prêt.

Crédit renouvelable sans justificatif ou sans justification ?

Avant de poursuivre, nous allons également clarifier un point important de notre sujet. En effet, crédit renouvelable sans justificatif n’est pas la même chose que crédit renouvelable sans justification. L’un est légalement impossible, l’autre est vrai par définition.

En effet, le crédit renouvelable sans justificatif n’existe pas. La loi oblige tous les établissements financiers à vérifier la solvabilité de l’emprunteur avant d’accorder un prêt. En ce sens, le demandeur de prêt doit présenter plusieurs pièces justificatives, comme l’avis d’imposition, des fiches de paie ainsi qu’un relevé bancaire.

Note Note
Le montant de la somme empruntée est déterminé selon le salaire. Comme pour tous crédits, le taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33 % du montant des revenus de l’emprunteur.

Cette législation existe dans le but d’endiguer le surendettement des ménages. D’ailleurs, le prêt personnel sans justificatif de revenu n’existe pas non plus. Et le seul crédit qui échappe à cette règle est le mini-prêt, car il s’agit de sommes inférieures à 200 €.

Toutefois, il est vrai que les crédits renouvelables sont généralement plus facilement accessibles. Surtout lorsque l’emprunt concerne de petites sommes. D’ailleurs, de nombreuses enseignes proposent un paiement en plusieurs fois. Ce type de crédit est généralement accordé sans pièces justificatives.

Par ailleurs, comme nous l’avons dit, le crédit renouvelable est bel et bien un crédit sans justification. C’est-à-dire qu’aucun devis, ni preuve d’affectation ne sont demandés pour son octroi.

Les caractéristiques du crédit renouvelable sans justificatif.

A première vue, le crédit renouvelable sans justificatif repose sur un principe simple : l’emprunteur dispose d’une somme d’argent qu’il est libre d’utiliser dans sa totalité ou en partie. Il peut même décider de ne pas y toucher. Et le remboursement des échéances permet d’alimenter cette somme qui se renouvelle autant que nécessaire.

Obtenir un crédit renouvelable sans justifier

Toutefois ce type de crédit abrite quelques subtilités, lesquelles nous allons tout de suite aborder.

Les conditions du crédit renouvelable.

  • Le contrat de crédit renouvelable sans justificatif sera conclu pour une durée de 1 an. Trois mois avant que le contrat ne touche à sa fin, l’établissement concerné doit obligatoirement remettre à l’emprunteur une offre de renouvellement.
  • Si la somme empruntée n’est pas utilisée sous deux ans, alors le contrat est automatiquement clôturé.
  • Les mensualités varient en fonction des dépenses faites chaque mois. Par exemple si vous empruntez 1500 € et que vous ne piochez que 50 € alors les intérêts seront calculés sur ces 50 €.

  • Si la somme empruntée est inférieur à 3000 € alors le remboursement se fera sous 3 ans. Au-delà de cette somme alors l’emprunteur dispose de 5 ans.
  • Par ailleurs, le taux d’intérêt pratiqué doit être inférieur au seuil d’usure (TAEG maximal autorisé par la loi). Ainsi, plus la somme empruntée est important plus le TAEG est bas.
  • Il existe plusieurs vitesses de remboursement : lente, moyenne et rapide. Plus vous remboursez rapidement, plus le coût total du crédit sera faible.

Le revolving : un choix judicieux ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler du crédit renouvelable sans justificatif. Et il y a fort à parier que ce n’est pas été en bien ! En effet ce genre de crédit est largement critiqué, d’autant que selon une récente étude menée par la Banque de France, il serait à l’origine de 82% des cas de surendettement.

Comme nous le disions en début d’article, les taux pratiqués par le crédit renouvelable sont élevés et très souvent supérieurs aux taux proposés pour les prêts personnels. Par ailleurs, il s’agit pratiquement tout le temps de taux révisable, c’est-à-dire variable d’un mois à l’autre.

Ce type de crédit demande donc une excellente gestion de budget, sinon, gare aux mauvaises surprises !

De manière générale, il est préférable d’utiliser le crédit renouvelable sur de courtes périodes de remboursement pour de petites sommes. Il est fortement déconseillé de puiser systématiquement dans cette réserve. Par ailleurs, mieux vaut s’abstenir de ce genre de crédit si on ne dispose pas de rentrées d’argent régulières. Le coût des pénalités en cas de non-paiement étant très élevé.

Note Note
La loi réglemente le TAEG Si celui-ci dépasse le seuil d’usure alors l’établissement financier en question commet une infraction !

Les différentes cartes de crédit renouvelable sans justificatif.

Il existe différents types de cartes de crédit renouvelable sans justificatif. Avant de vous incliner pour l’une ou l’autre, il convient de vous renseigner concernant les différentes conditions d’utilisation et avantages liés.

La carte privative.

Ce type de carte de crédit renouvelable se présente généralement sous forme de carte de fidélité. Elle est délivrée par une grande enseigne comme Carrefour ou Casino et donne accès à plusieurs avantages, le plus souvent sous forme de bons de réduction sur certains produits de la marque en question.

Parfois, ces réductions concernent le montant total de l’achat si celui-ci est effectué un jour définis. Ces ristournes concernent également toutes les enseignes qui sont en partenariat avec la dite enseigne.

Dans certains cas, ce type de carte de crédit renouvelable, en plus de donner accès à une cagnotte, permet aussi d’effectuer des crédits affectés comme pour la réalisation de travaux ou l’achat d’électroménager.

La carte de paiement non-bancaire.

Ces cartes sont proposées par un établissement de crédit. Parmi les plus connues, il y a la carte Aurore, la carte Cofinoga ou encore, la carte Amex. Elles sont valables chez tous les partenaires de la dite carte et peuvent être utilisées dans les distributeurs des réseaux concernés.

La principale différence avec la carte privative est que celle-ci permet également d’effectuer des achats au comptant. Pour le reste, il s’agit là aussi de profiter d’avantages liés aux achats effectués dans les enseignes partenaires.

La carte de paiement bancaire.

Les cartes de crédits proposées par les banques en complément d’une carte de débit sont également très avantageuses. Les formules proposées dépendent de la banque à laquelle vous-vous adressez, mais généralement la carte de crédit permet d’accéder à des plafonds plus importants que ceux qui sont proposés avec la carte de débit.