Départ à la retraite du gérant - transmission en Scop aux salariés : L’Atelier Larrieu à Toulouse

Union Régionale des SCOP (Midi-Pyrénées)
> Départ à la retraite du gérant - transmission en Scop aux salariés : L’Atelier Larrieu à Toulouse

Publié le mardi 17 mars 2015

De plus en plus de dirigeants d’entreprise, sur le point de prendre leur retraite, souhaitent transmettre leur société à leurs salariés afin de pérenniser l’outil de travail et les emplois.

Dernier exemple en date celui de l’Atelier Larrieu, créé au cœur de Toulouse en 1949, qui compte aujourd’hui 12 salariés pour 1 million d’euros de chiffre d’affaires.

A l’occasion de son départ à la retraite fin 2014, Dominique Larrieu, le fils du fondateur de l’entreprise, tenait à transformer l’entreprise en Société Coopérative et Participative et non la revendre au plus offrant. Il a impulsé la démarche auprès de l’Union Régionale des SCOP de Midi-Pyrénées, profondément convaincu de la pertinence de ce statut pour la bonne marche de l’entreprise.

Après avoir mûrement réfléchi à ce projet, l’équipe a assisté à plusieurs réunions d’information sur les droits et les devoirs qu’implique ce modèle économique.

« Le mode de fonctionnement que nous avons découvert correspondait à nos convictions. Cela supplantait le stéréotype que peut avoir la plupart des gens, à savoir que le statut Scop concernait la reprise d’entreprises en faillite. Nous n’avions pas envie que nos clients ou partenaires puissent le penser à leur tour alors que l’Atelier Larrieu se porte bien. D’ailleurs, pour marquer cette continuité, Cécile Larrieu, petite fille du fondateur, poursuit l’aventure avec nous.
L’équipe, inchangée depuis de nombreuses années, fonctionne très bien et nous avions à cœur de faire perdurer ensemble notre activité. Aujourd’hui, nous sommes 4 sociétaires. Je suis devenu le gérant, aussi je coordonne le quotidien et pour les décisions importantes, et nous nous réunissons pour faire le point ensemble. Je ne
suis pas un « homme d’affaires » mais grâce à l’accompagnement de l’URSCOP d’une part, qui met en place un certain nombre de formations sur les accords de participation, le droit social, la gestion, etc., et les coopérateurs d’autre part, je suis accompagné pour remplir mon nouveau rôle. »

Jacques Regimbeau, gérant de la Scop l’Atelier Larrieu, et salarié de l’entreprise depuis 2004.

L’Atelier Larrieu est spécialisé dans la fabrication et la pose d’enseignes, de signalétiques et de marquages adhésifs pour vitrines, voitures, etc. De la plaque de médecin à l’enseigne de 25 m, l’équipe a su s’adapter aux évolutions du marché en près de 70 ans d’activités, et reste aujourd’hui un acteur incontournable en Midi-Pyrénées : conception d’enseignes lumineuses à LEDS et de stands légers pour les salons. Présent sur un secteur d’activités très concurrentiel, l’Atelier Larrieu tire son épingle du jeu en se positionnant sur les nouvelles technologies. Toutefois, quelles que soient les innovations, la politique de l’entreprise tient, comme feuille de route, à conserver et à bonifier la souplesse et la réactivité des services, en renforçant, par exemple, l’équipe de poseurs.
En effet, si l’impression est de plus en plus rapide, il est important pour l’entreprise
de proposer à ses clients des mises en œuvre et des installations dans les meilleurs délais.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux