Obtenir un crédit sans CDI : comment faire un prêt personnel sans salaire fixe ?

Aujourd’hui, près de 80% des contrats signés sont des CDD. Par ailleurs, le nombre d’entrepreneurs ne cesse d’augmenter. Toutefois, toujours autant de personnes ont besoin de faire un prêt pour réaliser certains de leurs projets. En ce sens, faire une demande de crédit sans CDI est la réalité de nombreux emprunteurs. Et c’est pour cela que les banques ont été obligé de s’adapter à cette nouvelle conjecture.

Dans cet article nous allons voir étape par étape comment faire une demande de prêt lorsque l’on a pas de CDI et mettre toutes les chances de son côté pour présenter un dossier béton. Car, vous allez voir, le crédit à la consommation n’est pas réservé aux détenant du Saint Graal de la vie active, le CDI.

Les conditions d’octroi d’un prêt personnel.

Avant de nous pencher plus en détails sur le cas du crédit sans CDI, rappelons brièvement ce qu’est le prêt personnel. Comme vous le savez certainement, lorsqu’on a un projet et que l’on ne dispose pas de la somme nécessaire pour le réaliser, on se tourne vers le crédit à la consommation. Il en existe de 2 sortes : le prêt personnel et le crédit renouvelable. Le second est accessible à pratiquement tout le monde, il s’agit des fameuses cartes de crédit.

Crédit sans CDI

Toutefois, si vous souhaitez financer l’achat d’une voiture, faire des travaux importants, accéder à certains soins, c’est bel et bien vers le prêt personnel que vous allez vous tourner. Comme tous les crédits, le prêt personnel est encadré par l’Etat. En ce sens, les établissements financiers sont soumit à plusieurs réglementations. Parmi elles, le montant du prêt personnel ne peut excéder 75.000 € et la durée du remboursement sera fixée entre 12 et 120 mois. Par ailleurs, le TAEG ( Taux Annuel Effectif Global) est fixe et le taux d’endettement ne devra pas dépasser les 33% des revenus, comme pour n’importe quel prêt.

Vous l’aurez compris, le prêt personnel est différent du crédit immobilier. Ce dernier vous permet effectivement d’emprunter une somme d’argent bien plus importante. Et les échéances de remboursement sont plus étalées dans le temps. Ces deux types de crédits sont accessibles, même si vous êtes en CDD. Toutefois, vous comprendrez que le crédit immobilier sans CDI sera un peu plus complexe à obtenir.

Je n’ai pas de CDI : puis-je quand même obtenir un crédit ?

Obtenir un crédit sans CDI, et bien c’est tout à fait possible. Aujourd’hui, la réalité du marché du travail oblige les organismes financiers à être un peu plus flexibles quant aux critères d’acceptation de dossier. Bien entendu, les banques souhaitent toujours autant s’assurer de la solvabilité de leur emprunteur. Toutefois, elles ont été obligé d’accepter d’autres garanties, mise à part celle du CDI. Car finalement, tout ce que souhaite la banque, c’est de s’assurer le remboursement du prêt. Autrement dit, les projets de demande de crédit des personnes sans CDI sont révisées au même titre que les demandes d’emprunteur sous CDI.

D’autre part, il ne faut pas oublier que la solvabilité n’est pas le seul critère qui entre en jeu. Bien entendu le banquier va s’intéresser à la nature du projet. Comme nous l’avons déjà dit dans le précédent paragraphe, l’emprunteur ne peut pas s’endetter d’une somme mensuelle qui dépasse le tiers de son salaire. La durée de remboursement et le montant du crédit sollicité vont donc être soigneusement analysés. Ceux ci dépendent finalement, plus du montant des revenus que du type de contrat de travail.

Par ailleurs, la banque va également s’intéresser à la pérennité des comptes actuels. C’est à dire à la capacité de gérer un budget. Autrement dit, une personne qui est souvent à découvert ou qui cumule les impayés ne sera pas sauvée par son contrat de travail à durée indéterminée. A contrario, un emprunteur sans CDI qui n’est jamais à découvert et démontre une capacité d’épargne sera bien meilleur candidat au prêt.

Comment obtenir un crédit avec un CDD  ?

Obtenir un prêt personnel avec un CDD

#1. Définissez votre demande de crédit sans CDI de manière précise.

Avant même de monter votre dossier, il est très important que vous définissiez le cadre de votre prêt. Non seulement parce que vous devez connaître le montant que vous souhaitez emprunter avec exactitude, mais aussi parce que votre banquier va vouloir s’assurer du sérieux du projet. Dans le cas de l’achat d’une voiture, celui-ci peut vous demander le bon de commande. Si vous pensez réaliser des travaux, alors il peut vous demander les devis.

De plus, vous devez également vous assurez que votre demande de crédit est viable. Rappelez-vous que vous ne pouvez pas emprunter une somme supérieure à 75.000 €. Vous ne pourrez pas non plus étaler les échéances au-delà de 120 mois. N’oubliez pas non-plus de calculer le montant de vos revenus ainsi que celui de vos dépenses mensuelles afin de déterminer votre capacité de remboursement.

A cette étape, vous allez également choisir la banque au près de laquelle vous allez faire votre demande de crédit sans CDI. Les banques offrent généralement plusieurs avantages à leurs clients. Avant de menez votre enquête en utilisant par exemple des comparatifs en ligne, n’oubliez pas de vous renseigner au près de votre banquier.

#2. Démontrez votre solvabilité.

Comme vous le savez, avant d’octroyer un prêt, les banques demandent un justificatif de revenus. Afin de garantir votre solvabilité, vous devez démontrer à la banque que vous percevez une rentrée d’argent mensuelle fixe. Plus cette rentrée d’argent fixe est stable et régulière, mieux c’est. Vous pouvez ne pas avoir avoir de CDI mais plusieurs contrats CDD à la suite. Finalement, aux yeux de la banque ce qui va compter c’est que vous puissiez attester d’une activité récurrente sans période d’inactivité. Comme si vous étiez sous CDI finalement.

A ce stade, vous pouvez également en profiter pour imprimer votre avis d’imposition. Vous en aurez de toute façon besoin pour présenter votre dossier de demande de crédit. A noter : la fabrication ou la modification de documents officiels est un acte puni par la loi.

Lisez notre article détaillé sur le sujet : Crédit de consommation, faux et usage de faux, les risques juridiques.

#3. Montrez que vous savez gérer un budget.

Pour que votre dossier de demande de crédit sans CDI ait toutes les chances d’être accepté, vous allez à présent montrer que vous savez gérer votre budget. Pour cela, vous pouvez imprimer votre relevé de compte sur un an. Si vous avez fait le choix de faire votre demande de prêt dans votre banque actuelle, cette étape sera d’autant plus facile. Votre banquier pourra en effet visualiser d’un seul clic l’état et l’historique de vos comptes.

#4. Présentez d’autres garanties de solvabilité.

Pour obtenir un crédit sans CDI, vous allez devoir présenter certaines garanties. En effet, la banque souhaite être en mesure de percevoir le remboursement du prêt et ce, quoi qu’il arrive. C’est pour cela qu’une garantie, comme un bien immobilier, un véhicule ou une épargne pourra faire pencher la balance en votre faveur.

Si vous ne disposez d’aucun moyen de garantir le remboursement du prêt, il se peut que la banque vous demande de souscrire une assurance de prêt à la consommation. En cas de défaillance, cet organisme va s’occuper de rembourser le prêteur. Vous pouvez choisir l’assurance que vous souhaitez, renseignez-vous car il en existe de toutes sortes  à des prix divers.

Une autre solution qui permet de garantir à la banque le remboursement de votre prêt est d’opter pour un co-emprunteur. Le plus souvent celui-ce fait parti du cercle familial mais cela n’est pas un obligation. Bien sûr il convient de choisir une personne de confiance étant donné les circonstances du contrat. En effet, tous les signataires du prêt en prennent individuellement la responsabilité et sont soumis aux même obligations contractuelles.

#5. Demandez conseil !

Demander un crédit sans CDI n’est pas une tâche si simple qu’il y paraît. En ce sens, la FASTT (Fond d’Action d’Aide Sociale du Travail Temporaire) a été crée il y a une vingtaine d’années. Justement dans le but d’aider les personnes qui n’ont pas de CDI à accéder au crédit à la consommation.

Les autres moyens d’obtenir un crédit sans CDI.

Si vous n’obtenez pas de crédit sans CDI, pas de panique, il existe d’autres moyens d’obtenir un prêt. Vous pouvez par exemple vous renseigner sur le microcrédit social. Celui-ci s’adresse à toutes les personnes qui sont exclus du système bancaire. Certes la somme que vous pouvez emprunter est inférieure à celle d’un prêt personnel. Elle se situe entre 300 et 5000 € que vous devrez rembourser en 5 ans maximum. Toutefois il est facilement octroyé, sans conditions de revenus minimums. Et puis les taux sont assez bas : entre 1 et 4 %. La seule condition est que l’argent prêté soit utilisé à des fins justifiées.

Enfin, si vous êtes au chômage, vous pouvez également vous adresser au près de la CAF. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article dédié au sujet : Etre chômeur et faire un crédit, comment emprunter sans travailler ?