Etre chômeur et faire un crédit, comment emprunter sans travailler ?

Vous êtes au chômage et souhaitez contracter un prêt pour réaliser un projet ? Même si les demandeurs d’emploi rencontrent souvent des difficultés pour souscrire un crédit, une telle souscription vous est accessible. Deux dispositifs permettent de contracter un emprunt malgré des revenus faibles : le microcrédit social et les prêts de la CAF. Si vous avez besoin de souscrire un credit pour chomeur, voici toutes les caractéristiques et informations sur ce type d’emprunt.

Zoom sur le crédit et les allocations chômage Pôle Emploi

Les allocations chômage

Pour percevoir les allocations chômage (ou « allocations d’aide au retour à l’emploi » (ARE)), certaines démarches sont à effectuer. Le versement des allocations chômage est aussi encadré. Pour en bénéficier, des conditions établies par la convention d’assurance chômage sont donc à respecter :

  • Suivre une formation ou être inscrit en tant que demandeur d’emploi ;
  • Ne pas avoir démissionné volontairement ;
  • Rechercher activement un emploi
  • Avoir cumulé au cours des 28 derniers mois, 122 jours de travail ou 4 mois ;
  • Ne pas avoir obtenu une retraite à taux plein.

crédit pour chomeur

La somme de l’allocation chômage versée est liée au salaire perçu antérieurement par le demandeur d’emploi (plus le salaire était élevé, plus le montant de l’allocation chômage est important). L’élément clé du calcul des allocations d’aide au retour à l’emploi est le salaire journalier de référence qui correspond à votre salaire annuel de référence (soit la somme de vos rémunérations brutes perçues) divisé par le nombre de jours travaillés durant les 12 mois précédant le dernier jour de travail payé.

Calcul Salaire journalier de référence = salaire annuel de référence / (nombre de jours travaillés x 1,4)

Concernant la durée de l’allocation chômage, celle-ci dépend de l’âge du demandeur d’emploi et de sa durée d’affiliation à l’assurance chômage. Depuis le 1er novembre 2017, la durée maximale d’indemnisation est fixée à :

  • 24 mois pour les personnes de moins de 53 ans.
  • 30 mois pour les personnes entre 53 et 54 ans.
  • 36 mois pour les personnes de plus de 56 ans.

Le crédit

Demander un crédit chômeur via Pôle Emploi est une solution pour les personnes ayant comme objectif la création ou la reprise d’entreprise. Les aides proposées par Pôle Emploi dans ce cas sont :

  • L’ARCE en cas de création ou de reprise d’entreprise. Durant les 12 premiers mois de votre activité, vous bénéficierez de conditions fiscales avantageuses.
  • Le NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Reprise ou la Création d’Entreprise) donne la possibilité d’obtenir un prêt à taux nul. Mais des conditions sont à respecter pour en bénéficier (être au RSA, bénéficier de l’allocation de sécurisation professionnelle, de l’ASP ou de l’aide au retour à l’emploi).

Pourquoi souscrire un crédit pour chômeur ?

Avant de vous accorder un prêt, les établissements prêteurs doivent vérifier votre solvabilité. Pour cela, ils se basent sur plusieurs documents comme vos derniers bulletins de salaire, votre dernier avis d’imposition et vos derniers relevés de compte. Si après vérification, la situation fait apparaître des revenus trop bas, les banques et organismes de crédit refusent généralement la demande de prêt. En revanche, si vous fournissez des garanties supplémentaires, vous pouvez faire changer la décision de l’établissement.

Si vous êtes au chômage et si vous avez besoin de souscrire un crédit pour chômeur, pensez donc à apporter une garantie complémentaire comme :

  • Une caution : un membre de votre famille, une personne de votre entourage ou même un ami peut se porter caution pour vous. Si vous ne parvenez pas à payer vos mensualités, l’établissement se tournera vers la personne s’étant portée caution pour être remboursé. L’organisme de crédit a ainsi la certitude d’avoir le prêt remboursé.
  • Une garantie réelle, autrement dit un bien dont la valeur est au moins égale à la somme du prêt dont vous avez besoin. Si vous ne parvenez plus à régler vos échéances, l’établissement de crédit aura alors la possibilité de saisir le bien et de le vendre aux enchères pour que l’emprunt soit remboursé.

La plupart du temps, les banques sont réticentes quant à l’idée d’accorder un crédit aux personnes au chômage. Mais d’autres voies permettent de souscrire le prêt dont vous avez besoin.

Le microcrédit personnel

Le microcrédit personnel (ou social) est une solution destinée aux personnes ne pouvant pas souscrire un prêt classique et souhaitant emprunter (entre 300 et 5 000 euros). Ce prêt personnel présente des taux assez bas (entre 1% et 4%) et des mensualités en accord avec les capacités de remboursement du demandeur. Pour bénéficier du microcrédit social, l’achat que vous souhaitez faire avec votre emprunt doit répondre à un besoin (voir ci-dessous) et ne peut pas servir à rembourser des dettes ou à payer des factures. Il faut que votre besoin soit justifié !

Le microcrédit social est donc régi par plusieurs règles :souscrire un crédit au chômage

  • La somme prêtée doit se situer entre 300 et 3 000 euros (5 000 euros dans certains cas) ;
  • La durée de remboursement s’étend de 6 à 36 mois (5 ans maximum dans certaines situations) ;
  • Le taux du prêt est compris entre 1% et 4%.

Le microcrédit personnel est garanti à 50% par l’Etat et à 50% par l’établissement prêteur. Avec ce type de prêt, il n’y a pas de frais de dossier et un remboursement anticipé est possible.

Si souscrire un microcrédit personnel vous intéresse, il faut vous rapprocher d’un réseau social comme une association à but social (Croix Rouge, Restos du Coeur…), une maison de l’emploi, une régie de quartier… Le réseau choisi agit tel un accompagnateur durant toute la durée de remboursement de votre microcrédit. Il agit également en tant qu’intermédiaire entre vous et l’établissement prêteur. Ses rôles ? Etudier votre projet, vous aider à monter votre dossier et suivre votre projet durant toute la période de remboursement.

Quels sont les projets que peut financer un microcrédit personnel ?

Avec le microcrédit social, plusieurs types de projets peuvent être financés : achat d’une voiture, permis de conduire, formation professionnelle, frais d’urgence, soins de santé… Pour rappel, votre achat doit correspondre à un besoin justifié.

Les prêts de la CAF

La CAF (Caisse d’Allocations Familiales) propose également des solutions de crédit aux personnes rencontrant des difficultés financières et donc à celles sans emploi. Pour bénéficier de ces prêts, certaines conditions sont à respecter :

  • Le quotient familial doit être inférieur à une certaine somme ;
  • Avoir au moins un enfant à charge ;
  • Etre en mesure d’assurer une partie du montant du bien financé (dans certains cas).
[box type= »info »] Les conditions d’obtention et les montants des crédits accordés par la CAF varient d’une CAF à une autre. Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de la CAF de votre département.[/box]

Les différents emprunts proposés par la CAF sont le prêt voiture ou encore électroménager. Pour le prêt pour l’équipement mobilier et ménager, la CAF vous propose donc une aide pour financer de tels équipements. Le montant accordé par l’organisme dépend du bien que vous souhaitez financer, mais il est soumis à un certain plafond.

Autre prêt pouvant être accordé par la CAF : le prêt d’honneur. Ce prêt à taux zéro est accordé sous certaines conditions et pour un montant maximum de 1 860 euros. Pour en bénéficier, vous devez :

  • Etre prestataire de la CAF (si des virements en provenance de la CAF figurent sur vos trois derniers relevés de compte, vous êtes l’un de ses prestataires) ;
  • Etre dans une situation financière difficile : si la somme de vos revenus mensuels moins celle de vos dépenses est inférieure au montant dont vous avez besoin, alors vous pourrez bénéficier du prêt d’honneur.

Le prêt d’honneur de la CAF peut servir à financer un véhicule d’occasion ou à effectuer des réparations sur votre voiture. Mais attention ! Le véhicule concerné doit se révéler indispensable à vos déplacements professionnels.

Le prêt d’honneur peut aussi servir à financer des biens d’équipement et du mobilier se révélant aussi indispensables (réfrigérateur, matelas…).

Pour faire une demande de prêt d’honneur, vous devez contacter un travailleur social et rassembler les documents suivants :

  • Une copie de la pièce d’identité ou du permis de séjour de toutes les personnes que vous avez à charge ;
  • Le livret de famille ;
  • Votre numéro de prestataire de la CAF ;
  • Vos justificatifs de revenus (si vous en avez) ;
  • Les justificatifs de toutes les aides que vous percevez ;
  • La copie de vos trois derniers relevés de compte.

Souscrire un credit pour chomeur en ligne : une idée vraiment intéressante ?

Si vous souhaitez souscrire un crédit pour chômeur en ligne, ceci est possible. Sur internet, vous trouverez de nombreuses plateformes vous proposant un tel prêt. Mais soyez vigilant ! En effet, face aux nombreuses offres présentées et aux potentielles arnaques, il est essentiel de choisir avec soin et attention son prêteur.

Le crédit auto pour chômeur : explications et solutions

En pratique, ne pas disposer de suffisamment de revenus n’est pas le meilleur argument pour souscrire un crédit auto. Malgré tout, demander un crédit auto lorsque l’on est au chômage est possible, d’autant plus que ce prêt pourra être perçu par des établissements prêteurs, comme un accélérateur dans le retour à la vie active.

En étant au chômage, il est donc possible d’obtenir un crédit pour l’achat d’une voiture. Si certaines banques vous l’accordent, d’autres solutions vous permettront aussi d’en bénéficier : le prêt CAF voiture et le microcrédit.

Rachat de crédit et chômage : qu’en est-il ?

Le rachat de crédit consiste à rassembler tous ses crédits en une seule dette. Grâce à cette solution, la personne sans emploi voit ses mensualités allégées lui permettant ainsi de conserver un train de vie agréable (à condition que le nouveau prêt ne s’étende pas sur une trop longue durée).

Si vous n’êtes pas fiché au FCIP (à la Banque de France), vous pouvez vous rapprocher de votre banque pour obtenir un rachat de crédit. Pour évaluer votre éligibilité au rachat de crédit, l’établissement bancaire se base sur vos revenus et la situation professionnelle de votre co-emprunteur si vous en avez un. Ce dernier doit avoir une situation professionnelle stable avec un revenu minimal de 1 500 euros (son taux d’endettement ne doit pas dépasser 33%).

prêt au chômage

Autre solution : vous tourner vers une personne qui se portera caution. Avant d’accepter le dossier de rachat de crédit, la banque scrute dans les moindres détails les revenus déclarés de la personne se portant caution.

Enfin, vous pouvez vous tourner vers des particuliers (proches, par exemple) pour réaliser votre rachat de crédit.

Rachat de crédit pour chômeur : astuces et conseils

Si vous êtes en couple et que l’un des deux se retrouve au chômage, la personne qui travaille et sur laquelle portera le nouveau crédit lors du rachat, pourra souscrire une assurance au cas où elle se retrouverait elle aussi, au chômage. Elle sera ainsi plus tranquille.

Si vous êtes seul, il faudra trouver un garant qui s’engage à rembourser vos échéances au cas où vous ne seriez plus solvable.

Comme vous avez pu le voir, une personne au chômage peut demander un prêt. Si vous êtes dans le besoin, vous pouvez donc souscrire un crédit pour chômeur pour mener une vie correcte ou marquer votre retour dans la vie active. Quel que soit votre besoin, n’hésitez pas à utiliser les différentes alternatives de souscription d’un crédit pour chômeur.

Voir également : Crédit accepté à tous les coups : obtenir systématiquement son prêt conso !