Ouverture de la concertation sur la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) dans les PME. La CFE-CGC applaudit !

Confédération Générale des Cadres
> Ouverture de la concertation sur la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) dans les PME. La CFE-CGC applaudit !

Publié le mercredi 1er février 2017

La CFE-CGC salue l’initiative lancée par la CPME d’ouvrir une concertation paritaire au niveau national interprofessionnel devant mener à une délibération posant les bases et fixant les grands principes de ce qui pourrait favoriser le déploiement de la RSE dans les TPE/PME.
Plusieurs études démontrent la contribution forte du déploiement de la RSE dans les entreprises à leur performance globale. La CFE-CGC, acteur historique du développement durable, a toujours plaidé en faveur d’une démarche de RSE qui s’ancre dans le quotidien des entreprises. Elle soutient une approche de la RSE qui irrigue l’ensemble de leurs activités, qui s’intègre à leur gouvernance, qui favorise leur ancrage territorial, qui engage sans détour les dirigeants et qui implique ceux qui la font : les salariés et parmi eux les managers. C’est ainsi que la RSE sera réellement créatrice de valeur et qu’elle redonnera du sens aux mutations sociales et professionnelles dans un nouveau modèle de compétitivité.

Pour la CFE-CGC, la RSE doit se déployer autour de 5 axes que la concertation devra aborder :
- Le dialogue social, gage de pertinence des démarches RSE,
- Le respect de l’écosystème de l’entreprise, en intégrant les interactions avec son environnement,
- Le développement humain, permettant de considérer les salariés non seulement comme une ressource et un vecteur de performance, mais aussi un capital à préserver et à valoriser,
- Une nouvelle boussole au service d’une performance durable via un modèle de développement qui intègre la RSE comme porteuse d’équilibre face au court-termisme dans lequel les entreprises opèrent trop souvent,

La gouvernance responsable qui doit associer davantage les salariés aux décisions stratégiques de l’entreprise et inscrire les objectifs de performance dans une vision de long terme.

La CFE-CGC n’ignore pas les contraintes fortes que subissent au quotidien dans leur relation donneurs d’ordre/ sous-traitants celles des PME et ETI qui travaillent pour de très grandes entreprises dont certaines ne jouent pas le jeu d’un partenariat équilibré, plus guidées par la satisfaction de leurs seuls actionnaires et des marchés financiers.

La CFE-CGC appelle donc de ses vœux à ce que le déploiement de la RSE soit amplifié dans toutes les entreprises et entités du secteur public. Les actions doivent être concrètes, quantifiables, conduites avec sincérité et ne pas se cantonner comme trop souvent à un discours cosmétique et factice. C’est le seul moyen pour que nos concitoyens retrouvent confiance, confiance qu’aujourd’hui ils n’ont pas dans l’action des entreprises dans ce domaine.

La CFE-CGC appelle également le MEDEF à suivre le chemin tracé par la CPME pour une concertation avec les partenaires sociaux sur le déploiement de la RSE dans les grandes entreprises.

Pour la CFE-CGC, la RSE c’est Redonner du Sens Ensemble.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Pierre Jan (CFE CGC)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux